Macron s'engage à abolir le nationalisme : "La France est morte" -

Macron s’engage à abolir le nationalisme : « La France est morte »

macron-abolish-france-678x381

Emmanuel Macron s’est juré d’abolir le nationalisme en France et a exposé sa vision infernale de la « souveraineté européenne » pour remplacer la culture et les traditions françaises.

Déclarant que le monde est au bord de « grandes transformations », le président français d’extrême gauche a esquissé sa vision d’une « souveraineté européenne » dans laquelle Bruxelles aurait une autonomie comparable à celle des Etats-Unis d’Amérique.

L’Europe doit devenir « le modèle d’une refondation humaniste de la mondialisation », a-t-il déclaré lundi à la conférence annuelle des ambassadeurs de France, jurant de « redoubler d’efforts » contre les partis conservateurs patriotiques face à un monde « où les nationalismes se sont réveillés ».

Le premier ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini et le premier ministre hongrois Viktor Orbán dans son discours, déclarant le second hypocrite pour avoir reçu des fonds de l’UE tout en « faisant de grands discours sur le christianisme » – ce que Macron a qualifié d' »anti-européen ».

Dans un rejet de la position des deux figures selon laquelle la migration massive des nations les plus pauvres et les plus violentes du monde constitue une menace pour la sécurité du continent, Macron a affirmé que l’existence de l’Europe repose sur l’adhésion du bloc aux ONG, aux médias grand public, aux militants et aux soi-disant droits de l’homme.

« Notre sécurité dépend de la réaffirmation de nos valeurs, des droits de l’homme qui sont à la base même, non seulement du Conseil de l’Europe, mais aussi de l’Union européenne, et de la défense de tous ceux qui les représentent chaque jour – je pense aux organisations non gouvernementales, aux intellectuels, aux artistes, aux activistes, aux journalistes « , a-t-il dit.

Faisant écho à sa rhétorique d’un discours antérieur dans lequel il a laissé entendre que des centaines de millions de migrants vont inonder l’Europe « pour de nombreuses années à venir » – avec une croissance démographique africaine « bombardée » provoquant un âge sans précédent de migration de masse pour les nations de l’UE, le premier ministre libéral a déclaré que le rôle de Bruxelles dans le monde est de « proposer une nouvelle organisation collective » dans le contexte d’une « grande transformation démographique », en particulier en Afrique et en Occident.

« Chaque jour, j’entends des gens dire :  » n’acceptez pas[les immigrants illégaux], ne les accueillez pas, c’est une faiblesse de faire preuve de bonne volonté « , s’est plaint Macron, affirmant que l’arrivée continue de centaines de milliers de migrants du tiers monde sur les côtes européennes en bateau n’est plus une crise, parce que les chiffres ne sont pas aussi importants qu’en 2015.

Poursuivant l’apparent coup porté aux dirigeants des nations de Visegrád, qui soutiennent que l’approche actuelle de l’UE qui consiste à accepter tous les nouveaux arrivants ne fait qu’encourager la migration illégale, le dirigeant français a souligné que  » le droit d’asile est inscrit dans notre constitution… il est inscrit dans tous nos textes européens « .

Affirmant la nécessité de  » construire une politique migratoire avec l’Afrique …. au niveau européen « , Macron a averti que  » ceux qui ont droit à l’asile doivent être acceptés sans condition  » par tous les pays du bloc.

Le discours du président au Palais de l’Élysée est arrivé un jour après que Salvini a qualifié le projet européen de  » saleté sans précédent qui ne mérite pas notre argent  » alors que les dirigeants d’autres pays insistaient pour que l’Italie garde ses ports ouverts aux bateaux de migrants sans prendre eux-mêmes une part.

« L’Union européenne a décidé de tourner une fois de plus le dos à l’Italie », a déclaré le vice-premier ministre Luigi Di Maio, alors que le pays était enfermé dans une rangée avec Bruxelles sur le sort de 150 migrants qui sont restés à quai pendant cinq jours en Sicile.

« Ils veulent les 20 milliards d’euros payés par les citoyens italiens ? Qu’ils démontrent ensuite qu’ils le méritent et qu’ils prennent en charge un problème auquel nous ne pouvons plus faire face seuls. Les frontières de l’Italie sont les frontières de l’Europe », a-t-il ajouté.

Traduit par Dr.Mo7oG

Source : YOURNEWSWIRE

Une pensée sur “Macron s’engage à abolir le nationalisme : « La France est morte »

  • 30 août 2018 à 8 h 06 min
    Permalink

    On est sur une bombe à retardement,et Macron en est la mèche.
    La classe moyenne sera pulverisée, une main d’oeuvre bon marché est en train d’envahir tous les pays d’Europe.
    Nos acquis vont totalement disparaitre, et l’islamisme sera prédominant.

    L’Europe est un danger qui va anéantir les valeurs et traditions des pays membres, pour un nouveau monde peuplé de richissimes commandeurs d’une populasse convertie à l’esclavage assouvis.

    Les réformes n’en finissent plus de pleuvoir, et rien de bon ne s’annonce à l’horizon pour le peuple, qui est meprisé et montrė du doigt « Le Gaulois refractaire au changement »

    Le temps est arrivé de faire nos devoirs, face å ces donneurs de leçon.
    Nous sommes en danger, et nos enfants ne sont plus protégės par des envahisseurs mal veillants.
    Les autorités ne font plus façe aux agressions et sont dėpassės par les phenomenes de masse.

    On se moquent de nous ouvertement, on dilapide nos deniers,
    1200 Euros pour un migrand, des formul 1 achetės par l’état pour les loger, et demain un travail pour fournir une main d’oeuvre bon marché.

    Un grand climat d’insėcurité s’installe,
    Face à l’identitė islamiste en Europe, à la fragilitė de l’emploi et aux salaires en baisse alors que tout augmente.
    au problęme de toutes ces familles qui vont perdre leurs emploi, et se retrouver dans la rue.

    Sincèrement, nous ne voulons pas d’un monde peuplė de quelques illuminés qui se remplissent les poches à nos frais.

    Nous ne voulons pas d’un monde bâti sur le pouvoir et ou l’argent gouverne.

    Il grand temps de bâtir un NOUVEAU MONDE sur l’intérêt de l’humanitė, et du bien etre de nos enfants.
    Il est grand temps de Bâtir un NOUVEAU MONDE sur la preservation et le respect de notre identité.
    Il est grand temps de bâtir un NOUVEAU MONDE et se debarrasser des parasites qui nous gouvernent

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS