«Macron n'est pas un leader fort» selon Candace Owens -

«Macron n’est pas un leader fort» selon Candace Owens

Elle est née en 1989, se dit conservatrice quand ses détracteurs voient en elle une figure montante de l’extrême droite et n’entend pas pour l’instant se jeter dans le bain électoral.

Marion Maréchal ? Non, Candace Owens. Méconnue en France, cette militante noire américaine aligne plus d’un million de fans sur Twitter ou sur Facebook. Avec Eric Zemmour, elle sera, samedi 28 septembre, l’une des invitées star de la « convention de la droite », organisée par des proches de Marion Maréchal.Anti-avortement mais favorable au mariage homosexuel, proarmes, Candace Owens est surtout connue pour sa promotion du « Blexit ».

Comprendre la sortie des Afro-Américains du giron du parti démocrate qui, à l’en croire, maintiendrait les Noirs dans une position victimaire à des fins électoralistes.Aussi radicale sur le fond que percutante sur la forme dans ses vidéos YouTube, la jeune femme a l’oreille de Donald Trump qu’elle a activement soutenu dans la course à la Maison-Blanche. Le rappeur Kanye West « adore la façon dont elle pense.

Candace Owens, invitée de Marion Maréchal : «Macron n’est pas un leader fort»

Quant à l’auteur de l’attentat de Christchurch (Nouvelle-Zélande), il assurait dans son manifeste anti-musulman avoir été « inspiré par-dessus tout » par la jeune Américaine avant de perpétrer son massacre en mars dernier. Un « hommage » avec lequel elle a pris soin de prendre ses distances… en commentant maladroitement « LOL ».« Elle n’est pas dans les éléments de langage, elle est hors cadre et milite sans être dans un parti politique », vante l’entourage de Marion Maréchal qui l’a invitée. D’ailleurs, après avoir elle-même interviewé le héraut du Brexit, Nigel Farage, Candace Owens aimerait inviter l’ancienne députée Front national à son émission en ligne.

En attendant, elle a répondu aux questions du Parisien.Pourquoi venir à la « convention de la droite » ?CANDACE OWENS. Parce que je pense qu’il y a beaucoup de synergie entre ce qui se passe aux Etats-Unis et …

Lire la suite de l’article sur Le Parisien.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS