L'ex député LREM Joachim Son-Forget usurpe l'identité d'Emmanuel Macron sur Twitter -

L’ex député LREM Joachim Son-Forget usurpe l’identité d’Emmanuel Macron sur Twitter

Le parlementaire Joachim Son-Forget est l’auteur d’une nouvelle provocation : il a pris brièvement l’identité du président de la République sur Twitter, en s’adressant notamment à des personnalités comme Donald Trump.

Joachim Son-Forget (Valeur absolue, parti centriste, Macron-compatible) s’est une nouvelle fois fait remarquer, en empruntant, le 18 avril, l’identité d’Emmanuel Macron sur Twitter, tout en gardant le macaron bleu rendant «certifié» le compte.

Le député ex-LREM Joachim Son-Forget usurpe l'identité d'Emmanuel Macron sur Twitter

Connu pour ses extravagances et provocations, le député ex-La République en marche (LREM) fut l’auteur de nombreux tweets, parfois retweetés par son ami et ex-conseiller d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla. Il a notamment évoqué une conversation imaginaire avec le président américain Donald Trump : «Je viens de parler avec Donald Trump. Nous sommes parfaitement d’accord, il faut que les Chinois arrêtent de nous prendre pour des jambons avec leur histoire de pangolin.»

Le député ex-LREM Joachim Son-Forget usurpe l'identité d'Emmanuel Macron sur Twitter

Il a également annoncé que l’actuel ministre de l’Intéreur, Christophe Castaner était nommé ambassadeur en Chine.

Le député ex-LREM Joachim Son-Forget usurpe l'identité d'Emmanuel Macron sur Twitter

Il a eu aussi un petit mot pour l’un des proches d’Emmanuel Macron, Jean-Pierre Chevènement : «Jean-Pierre Chevènement est de bon conseil mais il est trop vieux pour être Premier ministre, mais aussi pour être un boomer, tant mieux.»

Le député ex-LREM Joachim Son-Forget usurpe l'identité d'Emmanuel Macron sur Twitter

Il a même été parfois insultant, dans ses réponses, en tentant d’utiliser, malgré tout, l’humour.

Le député ex-LREM Joachim Son-Forget usurpe l'identité d'Emmanuel Macron sur Twitter

Sans surprise, cette attitude n’a pas été appréciée par ses anciens collègues de La République en marche. Le député LREM Jean-Baptiste Moreau envisagerait que le trublion puisse être placé dans un «asile psychiatrique» : «Mon pauvre Joachim Son-Forget je crois que ta place est définitivement à l’asile psychiatrique et pas au palais Bourbon que tu déshonores tous les jours.»

Lire la suite sur RTFRANCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *