Les révélations troublantes du meilleur ami de Xavier Dupont de Ligonnès: «Xavier voulait éviter de faire du bruit pour ne pas gêner ses voisins» -

Les révélations troublantes du meilleur ami de Xavier Dupont de Ligonnès: «Xavier voulait éviter de faire du bruit pour ne pas gêner ses voisins»

Ce jeudi 6 août 2020, le magazine Society publiait un numéro en partie consacré à l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès et plus particulièrement au cas du meilleur ami de l’homme toujours recherché et soupçonné d’avoir tué ses quatre enfants et sa femme.

Selon les informations de Closer, dans cette deuxième et dernière partie consacrée à l’entourage de la famille, de grosses révélations sont faites, notamment au sujet d’Emmanuel Teneur, le meilleur ami de Xavier Dupont de Ligonnès. Il s’est avéré que ce dernier avait menti à la police judiciaire peu après le drame, à propos de la carabine de son meilleur ami, qu’il est susceptible d’avoir utilisée pour tuer ses quatre enfants et son épouse.

Le 22 avril 2011 aux alentours de 11h50, les policiers nantais étaient venus perquisitionner le domicile d’Emmanuel Teneur et y ont saisi son ordinateur portable. Pendant la perquisition, une liasse de 16 billets de 100 euros a été découverte dans un coffre-fort électronique caché au-dessus de la télévision. Dans le coffre se trouvaient aussi un certificat de tir et deux promesses de vente, alors qu’Emmanuel Teneur avait toujours affirmé aux autorités qu’il n’avait aucune arme. Les deux promesses de vente concernaient un revolver Smith & Wesson calibre 22 et un Ruger 357 Magnum. Le meilleur ami de Xavier Dupont de Ligonnès possédait également un revolver Wesson 357 Magnum, qu’il avait déposé dans un centre de tir avant le drame familial.

Après ces perquisitions, le discours d’Emmanuel Teneur a changé au sujet de la carabine de Xavier. Il a fini par admettre qu’il avait déjà vu son meilleur ami en possession de la carabine alors qu’il disait le contraire juste après la disparition de Xavier Dupont de Ligonnès. « Xavier utilisait cette arme pour tirer sur un ballon de baudruche qu’il avait placé sur un tréteau dans son jardin. Elle était équipée d’un silencieux afin d’éviter de faire du bruit et de ne pas gêner ses voisins », a-t-il expliqué avant d’avouer qu’il a « fait un essai de l’arme » et qu’il a vu son meilleur ami « tirer deux ou trois cartouches ». « Tout cela paraissait tout à fait innocent », a ajouté Emmanuel Teneur, qui prétend que ses déclarations précédentes n’étaient pas des mensonges mais plutôt des oublis.

Source : SUDINFO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *