Les flics ouvrent le feu sur une camionnette, tuants 3 enfants de balles dans la tête -

Les flics ouvrent le feu sur une camionnette, tuants 3 enfants de balles dans la tête

Trois enfants ont été abattus par la police en Oklahoma, alors qu’ils tiraient sur un suspect de vol dans une camionnette.

Cops Open Fire On Pick Up Truck, Shooting 3 Children In The Head And Face 2

Ce week-end, un représentant du Oklahoma State Bureau of Investigation a déclaré que les blessures des enfants ne mettent pas leur vie en danger. Les enfants avaient 5 ans, 4 ans et un an, et ils ont été emmenés à l’hôpital dans la région de Tulsa.
Cependant, Olivia Hill, la mère des enfants, affirme qu’il s’agit de blessures très graves.

« Ma fille de 4 ans a reçu une balle dans la tête, elle a une balle dans le cerveau et mon fils de 5 ans a une fracture du crâne. Mon bébé de 1 an a des blessures par balle au visage. Mon enfant de 2 ans n’a pas été touché par les balles « , explique Hill.

« Je veux dire mes enfants, pour l’amour de Dieu. Quatre petits enfants innocents « , a-t-elle ajouté.
La police dit que les détails ne sont toujours pas clairs quant à la raison pour laquelle l’homme a été abattu. Bien que la police ait dit qu’il était suspecté de vol qualifié, rien ne prouve qu’il s’agissait bien de la personne qui a commis le vol. Le vol aurait eu lieu le 11 avril.

« Ce qui s’est passé entre le contact avec lui et le moment où la police a tiré, nous essayons toujours de le mettre en place. L’OSBI enquête toujours pour savoir s’il a tiré sur la police et s’il était armé. Alors qu’ils essayaient d’approcher le suspect, un incident s’est produit. Un officier impliqué dans une fusillade a eu lieu », a déclaré la porte-parole de l’OSBI Jenny Virden.
Le suspect est William Devaughn Smith, 21 ans, mais sa relation avec les enfants n’est pas claire. Certaines sources ont rapporté que Smith est actuellement en relation avec la mère des enfants.

La police a fait de son mieux pour minimiser la situation, en insistant sur le fait qu’il s’agissait d’un suspect de vol qualifié et que l’un des enfants n’a heureusement pas été touché par des balles.
« Je ne sais pas ce que sont ces blessures. Et puis un enfant, d’après ce que j’ai compris, n’a pas été blessé « , a dit Virden.

« Bien sûr, nous sommes toujours en train de parler aux témoins, de faire des entrevues et d’essayer de savoir exactement ce qui s’est passé « , a ajouté M. Virden.

En réponse à la fusillade, une série de manifestations ont eu lieu à Hugo.

Quindric Jacobs, le père des enfants, s’est adressé aux journalistes lors d’une des manifestations.

« C’est un peu difficile de dire à un enfant de 5, 4 et 1 ans qu’il a été abattu par les personnes censées le protéger. Ce sont mes enfants et, si je ne peux pas parler au nom de mes enfants, personne ne le fera « , dit-il.

« Une petite fille et un petit garçon aussi jeune pour se faire tirer une balle dans la tête et pour pouvoir encore se lever, se promener, rire et jouer avec vous comme si cela ne s’était jamais vraiment produit, mais nous savons que c’est arrivé,  » a-t-il ajouté.

Dans un cas comme celui-ci, où un suspect est appréhendé plusieurs semaines après un crime, il semble étrange qu’une force aussi excessive ait été nécessaire. Il devrait certainement y avoir un protocole exigeant que la police vérifie la présence de témoins avant de commencer à tirer.

L’organisateur de la manifestation, Rodney Cox, affirme que des militants locaux ont travaillé avec le maire et d’autres dirigeants municipaux pour faire en sorte que justice soit faite dans cette affaire.

« Nous sommes fatigués de voir ce genre de choses se produire dans tout le pays, et nous voulions des réponses. Je sympathise avec les enfants plus que tout, je les regarde et je pense à la stabilité mentale qu’ils vont vivre pour le reste de leur vie « , a dit Cox.

Un autre aspect étrange de cette histoire est le fait que William Devaughn Smith n’a toujours pas été formellement accusé pour le vol qu’il est soupçonné d’avoir commis. Il se peut qu’ils se soient trompés de personne depuis le début et qu’ils n’aient pas suffisamment de preuves contre lui pour porter des accusations formelles.

Traduit par Dr.Mo7oG

Source : ANONEWS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *