Les élites de Bilderberg prévoient la création d'un passeport internet : une campagne de répression de la liberté d'expression est en route -

Les élites de Bilderberg prévoient la création d’un passeport internet : une campagne de répression de la liberté d’expression est en route

En juin 2016, avant la purge actuelle des médias sociaux, les élites de Bilderberg ont discuté de la mise en place d’un ID Internet à Dresde, en Allemagne.

Le groupe Bilderberg a servi de rassemblement secret des élites mondiales pendant des décennies. Les décisions prises lors des réunions sont souvent mises en œuvre par les participants qui travaillent à l’établissement d’un ordre mondial.

Paul Joseph Watson a rendu compte de la réunion de 2016 :  » Selon notre source, la création d’un passeport virtuel que les internautes devront obtenir avant de pouvoir utiliser de nombreux services Internet est une priorité.

Comme Inforoute l’a rapporté d’après les sources présentes à la réunion, l’ID Internet proposé permettrait à Facebook, YouTube et Twitter  » d’utiliser le passeport en ligne pour révoquer la permission d’afficher des messages si un utilisateur enfreint les modalités de l’entente « .

Sous l’administration Obama, un code d’identification national sur Internet a été proposé. Nouvelles de la SCS rapportées en 2011,

Le président Obama a l’intention de confier au département américain du Commerce la responsabilité d’un projet de cybersécurité visant à créer un identifiant Internet pour les Américains.

Le programme a été vendu comme étant  » volontaire  » et n’a jamais été entièrement mis en œuvre.

Les personnes impliquées ont dit que la carte d’identité devait être créée par le secteur privé parce que si le gouvernement le faisait, « on ne lui ferait pas confiance ».

Lorsque des discussions ont eu lieu sur la façon de mettre en œuvre ce système d’identification, Facebook a émergé.

MIT Technology Review a rapporté en 2011 que « Facebook veut fournir votre permis de conduire Internet. »

Google et Facebook disposent de l’infrastructure et des bases de données nécessaires à la mise en œuvre de ce système d’identification Internet. Facebook est en train de développer un système de paiement sans espèces. Ces entreprises détiennent nos données personnelles et un monopole sur Internet. Ils ont également manifesté une intention malveillante d’interdire les voix nationalistes, chrétiennes et conservatrices dans leurs programmes.

Traduit par Dr.Mo7oG

Source : ACTIVISTPOST

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *