Les boy-scouts étiquetés comme étant "le plus grand réseau pédophile au monde" : Au moins 7 800 de leurs anciens dirigeants ont été impliqués dans des cas d'abus sexuels d'enfants. -

Les boy-scouts étiquetés comme étant « le plus grand réseau pédophile au monde » : Au moins 7 800 de leurs anciens dirigeants ont été impliqués dans des cas d’abus sexuels d’enfants.

Plus tôt ce mois-ci, les Boy Scouts of America ont renvoyé plus de 120 allégations d’abus de la part de leurs chefs scouts à la police pour une enquête plus approfondie. Ils ont dit qu’ils croyaient toutes leurs victimes et que l’organisation fait tout ce qu’elle peut pour identifier « d’autres auteurs présumés ».

L’organisation a publié une déclaration après le dépôt d’une plainte en Pennsylvanie qui accusait l’un des chefs scouts de cet état d’avoir commis des « actes indescriptibles d’abus sexuel » envers l’un des scouts lors de voyages de camping, et même pendant les excursions de jour.

La déclaration disait : « Nous nous soucions profondément de toutes les victimes d’abus et nous nous excusons sincèrement auprès de tous ceux qui ont été blessés pendant leur séjour dans le Scoutisme. Nous croyons les victimes, nous les soutenons, nous payons les services de counseling d’un fournisseur de leur choix, et nous les encourageons à se manifester. »

L’abus inclus : « Des centaines de caresses, des centaines d’agressions sexuelles orales et des tentatives répétées de pénétration anale », selon le procès.

« La conduite des Boy Scout Defendants était une violation scandaleuse des normes sociétales et dépassait toutes les limites de la décence au point d’être considérée comme atroce et tout à fait intolérable dans une communauté civilisée « , dit le procès.

Les allégations ont été faites par un homme simplement appelé S.D., qui a maintenant 57 ans. La violence a commencé « vers 1974 ou 1975 et s’est poursuivie jusqu’en 1979 ou 1980 environ ».

Il a ajouté dans le costume que l’assistant chef scout « a activement soigné les jeunes garçons sous sa responsabilité en vue d’agressions sexuelles ultérieures ». S.D. a dit qu’on lui donnerait des drogues et de l’alcool avant que l’abus et les différents actes de sodomie aient lieu.

La violence a commencé quand S.D. n’avait que 12 ans. Le chef scout, dit le costume, « a séduit, incité, incité, dirigé, contraint et forcé S.D. à se livrer à des actes sexuels déviants avec lui. »

Il a également dit que le chef scout lui-même « a utilisé la force physique, émotionnelle et spirituelle et la persuasion pour imposer sa volonté morale au S.D. alors mineur afin de commettre des actes graves et innommables d’abus sexuels ».

Les scouts  » savaient depuis des décennies que les prédateurs sexuels des garçons avaient infiltré le scoutisme  » et que l’organisation n’avait pratiquement rien fait pour mettre fin à ces abus.

S.D. est représentée par Abuse in Scouting qui est composé de trois cabinets d’avocats qui travaillent ensemble pour rendre justice aux scouts.

Au cours des six derniers mois, environ 800 hommes ont contacté Abus dans le Scoutisme au sujet d’allégations d’abus qu’ils ont subis de la part de leurs chefs scouts. Ils ont également identifié environ 350 de ces soi-disant leaders dans leurs « dossiers de perversion », qui est la liste noire des agresseurs au sein de l’organisation.

Tim Kosnoff, son confrère Tim Kosnoff, avocat spécialisé dans les abus dans le Scoutisme, a décrit les Boy Scouts comme  » le plus grand réseau de pédophiles sur terre « , lors d’une conférence de presse tenue à Washington D.C. Il a examiné plus de 6 200 dossiers de différents cas d’abus sexuels et est plus que choqué par ces rapports.

Kosnoff a dit à HLN que les abus au sein de l’organisation sont « stupéfiants ».

« Ce qu’il est important de savoir ici, c’est que les 800 ne représentent que la pointe de l’iceberg « , a dit M. Kosnoff. « C’était vraiment écrasant. »

Les scouts ont fait une déclaration à CNN disant qu’ils prennent ces allégations très au sérieux après avoir reçu une feuille de calcul avec les noms des agresseurs.

« Nos efforts ont déjà donné lieu à environ 120 signalements à l’organisme responsable de l’application de la loi dans chaque État et à une accusation d’abus. Nous avons également contacté les services de police locaux pour tous les cas où suffisamment d’informations ont été fournies pour identifier le bon organisme », a déclaré l’organisation.

« Nous continuons de faire des recherches manuelles dans les dossiers papier au niveau local pour voir si nous pouvons identifier plus d’informations sur les autres auteurs présumés identifiés dans la liste des avocats du plaignant. Dès que nous aurons trouvé suffisamment d’informations, nous en aviserons immédiatement les forces de l’ordre « , ont-ils ajouté.

En date du 24 juin, les scouts ont envoyé un courriel à l’avocat principal de Abus dans le Scoutisme en disant :

« Rien n’est plus important que la sécurité des jeunes dans nos programmes, et nous prenons très au sérieux les allégations d’abus « , écrit Steven McGowan, avocat général de Boy Scounts.

« Si nous déterminons qu’un incident que vous décrivez met en cause un agresseur connu inscrit dans notre base de données sur le filtrage des bénévoles ( » BDV « ) ou une personne identifiable qui ne figure pas actuellement dans la BDV, nous enverrons les renseignements que vous nous avez fournis avec les renseignements dont nous disposons aux autorités policières.

Abusés dans le Scoutisme a répondu au courriel en disant qu’ils aimeraient plus d’informations sur ce que l’organisation a envoyé à la police :

« Nous exigeons la preuve des contacts que vous avez établis. Montrez-nous – nous sommes le public – le travail que vous prétendez avoir fait. »

Au cours de la dernière décennie, les Boy Scouts of America ont été secoués par des milliers d’allégations d’abus sexuels. Il a été révélé plus tôt cette année que cette organisation de jeunes croit que plus de 7 800 de ses anciens dirigeants en 72 ans ont été impliqués d’une façon ou d’une autre dans l’abus sexuel d’enfants – ce qui représente 2 800 dirigeants de plus qu’on ne le pensait initialement.

Kosnoff, d’un autre côté, croit que les abus qui se sont produits sont encore plus nombreux et qu’il n’arrêtera pas tant qu’il n’aura pas tout révélé.

« Ce sont les véritables prédateurs cachés dans nos communautés, a-t-il dit.

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found

Reference: TrueActivist.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *