Les bars et restaurants italiens désobéissent aux règles et s'ouvrent ensemble à la désobéissance civile -

Les bars et restaurants italiens désobéissent aux règles et s’ouvrent ensemble à la désobéissance civile

Malgré l’absence de couverture médiatique, les gens commencent à prendre conscience de ce qui semble être une campagne de désobéissance civile de masse en Italie contre les mesures de confinement (#IoApro).

On estime que 50 000 bars, restaurants et autres commerces défient les ordres du gouvernement et restent ouverts au public, ensemble. Nous ne pouvons pas confirmer le nombre exact.

Le journaliste britannique Damian Wilson écrit : « si l’on en croit le nombre de 50 000 établissements actuellement à bord, il s’agit d’un mouvement qui s’amplifie de jour en jour ».

EuroNews est l’un des rares établissements à offrir une couverture sur place :

« Un restaurateur frustré a déclaré que le mouvement était une « protestation polie » et une autre « désobéissance civile », car ils ont invité les clients à dîner vendredi soir malgré les mesures mises en place pour lutter contre la propagation de COVID-19. Armando Minotti, propriétaire du restaurant Loste Ria, dans le sud de la ville, a déclaré que « nous ne pouvons pas continuer ainsi » – les pertes récentes rendent impossible de subvenir aux besoins de ses enfants et il a déclaré que l’aide financière du gouvernement n’était pas suffisante.

« Appelons cela une protestation polie. Si les gardes entrent, et ils le feront certainement, nous les laisserons entrer, nous accepterons l’amende mais nous resterons ouverts et nous ne fermerons plus. Parce qu’il est impossible de continuer comme ça », a-t-il ajouté.

Dans toute la ville, des pizzas ont été sorties des fours de Fuoco & Farina, où le propriétaire Max Vietri a admis considérer l’action comme une « désobéissance civile » ».

L’Express au Royaume-Uni l’a également fait, ainsi que quelques autres.

People Sit At A Restaurant As Bars And Restaurants Reopen In ‘yellow Zones’ Of Italy

Un hashtag populaire fournit également des informations provenant de divers utilisateurs de médias sociaux qui téléchargent des articles et des vidéos. Le hashtag est #IoApro. Si vous regardez ce hashtag sur twitter, vous pouvez voir des protestations assez importantes.

Robin Monotti

Alors que l’élan de #IoApro (je suis ouvert) se renforce, des politiciens comme Vittorio Sgarbi soutiennent les restaurants avec un message contre les règles dans lequel il exhorte les établissements : « Ouvrez et ne vous inquiétez pas, à la fin nous leur ferons manger leurs amendes ».

Article traduit par Damien pour NSF

Source : HUMANSAREFREE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *