L'Église catholique en colère après la jauge fixée par Macron -

L’Église catholique en colère après la jauge fixée par Macron

L’épiscopat catholique a interpellé dès mardi soir le chef de l’État jugeant « irrespectueuse » la limite fixée à 30 personnes pour les messes, en lui demandant de «réviser» cette mesure.

Plutôt bien disposée avant l’intervention du président de la République, mardi soir, l’Église catholique a très vite laissé exploser sa colère après l’intervention d’Emmanuel Macron par un communiqué de la Conférence des évêques où l’Église s’est dit « à la fois déçue et surprise » car, assure-t-elle, « 30 personnes par célébration », signifie que « les catholiques n’ont pas été entendus ».

Dès mardi soir, indique le communiqué, Mgr Eric de Moulins-Beaufort, président de la conférence des évêques, – assistés du pasteur François Clavairoly, président de la Fédération Protestante de France et du métropolite Orthodoxe Mgr Emmanuel – ont donc immédiatement « interpellé le Président de la République pour demander que soit révisée cette mesure » car « cette mesure irréaliste et inapplicable est tout à fait irrespectueuse de la réalité de la pratique religieuse des catholiques. »

Le document de l’épiscopat s’insurge également du fait que « cette annonce n’est pas du tout conforme aux discussions qui ont eu lieu ces dernières semaines avec les ministres concernés » où l’Église catholique avait proposé «un protocole avec un espace de 4 m2 autour de chaque fidèle et une occupation partielle de l’église au 1/3 de la capacité habituelle ».

Lire la suite sur LEFIGARO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *