L’Église catholique de Pologne admet que plus de 380 enfants ont été victimes d’abus sexuels de la part du clergé depuis 1990

L’Église catholique en Pologne a admis que plus de 380 enfants ont été abusés sexuellement par des membres du clergé depuis 1990.

Lors d’une conférence de presse à Varsovie, les dirigeants de l’Eglise ont révélé que 382 prêtres avaient abusé sexuellement d’enfants, les cas commençant en 1990 jusqu’au milieu de l’année 2018.

Les militants affirment que le chiffre réel est probablement beaucoup plus élevé.

La nouvelle fait suite à des enquêtes sur les abus sexuels généralisés de mineurs par des prêtres pédophiles à travers le monde, qui ont ébranlé l’Église catholique romaine dans ses fondements.

Mgr Wojciech Polak, primat de Pologne, a exprimé  » la douleur, la honte et le sentiment de culpabilité que de telles situations se sont produites « .

Selon Wojciech Sadlon, directeur de l’Institut de statistique de l’Eglise, 198 prêtres ont maltraité des mineurs de moins de 15 ans et 184 prêtres des jeunes de 15 à 18 ans, ce qui est choquant.

Les chiffres ont été publiés à l’issue d’une session de trois jours de l’épiscopat polonais à Varsovie, au cours de laquelle il a été question des abus et des moyens de protéger les enfants.

Il s’agit d’une question particulièrement douloureuse et tragique, car elle est liée aux personnes consacrées, qui se sont consacrées au service de l’Église, des autres êtres humains. Ils ont une confiance sociale et cette confiance sociale a été si tragiquement violée « , a déclaré Mgr Marek Jedraszewski lors d’une conférence de presse.

L’an dernier, les évêques polonais ont demandé pardon aux victimes d’abus commis dans le passé et ont commencé à collecter des données pour  » identifier les causes de ces actes et évaluer leur ampleur « .

Le mois dernier, l’organisation caritative polonaise « Have no fear », qui soutient les victimes d’abus, a remis son propre rapport au pape François, dans lequel elle a calculé – sur la seule base des informations recueillies dans les médias depuis le milieu des années 1950 – qu’au moins 384 mineurs avaient été victimes d’abus sexuels commis par le clergé en Pologne.

Les militants disent que le chiffre réel est probablement beaucoup plus élevé.

L’association a demandé la création d’un groupe d’experts chargé d’enquêter sur l’ampleur réelle du problème, de garantir l’accès aux documents de l’Eglise concernant les mauvais traitements infligés aux mineurs et de renvoyer les évêques jugés responsables de la dissimulation de crimes sexuels.

En Pologne, les prêtres catholiques jouissent d’un grand prestige social et les victimes d’abus sexuels commis par le clergé sont souvent soupçonnées par des Polonais dévoués d’avoir inventé de fausses accusations, même longtemps après que l’auteur de l’infraction en question ait été emprisonné.

La Pologne reste l’un des pays les plus dévoués d’Europe. Près de 85 pour cent des 38 millions d’habitants de la Pologne s’identifient comme catholiques romains et environ 12 millions assistent à la messe chaque dimanche.

Mais les autorités de l’Eglise polonaise n’ont pas encore trouvé un consensus sur la manière de traiter la question des abus sexuels.

Traduit par Dr.Mo7oG

Source : NEWSPUNCH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS