Le Vietnam exige que Monsanto indemnise les victimes de l'agent Orange -

Le Vietnam exige que Monsanto indemnise les victimes de l’agent Orange

agent_orange-600x381

Hanoi exige que justice soit rendue pour les victimes qui ont été exposées à l’agent Orange par l’armée américaine pendant la guerre du Vietnam.

Louis pour le produit chimique notoire qu’ils ont fourni à l’armée américaine qui a fait souffrir des millions de Vietnamiens, sur plusieurs générations, de graves problèmes de santé et de malformations congénitales.

Cette décision fait suite au verdict sans précédent de 289 millions de dollars contre Monsanto en Californie.

Fondée en 1901 à St Louis, Missouri, Monsanto a commencé à produire des produits agrochimiques dans les années 1940. Elle a été acquise par Bayer pour plus de 62 milliards de dollars en juin.

Rapports de RT : Après qu’un jury de San Francisco a prouvé que Monsanto n’était pas invincible et a ordonné au géant de la chimie de payer 289 millions de dollars à un travailleur scolaire qui a déclaré avoir eu un cancer en phase terminale après avoir utilisé son herbicide Roundup, le Vietnam a également exigé une compensation de la société basée à Saint-Louis.

« Le verdict sert de précédent juridique qui réfute les affirmations antérieures selon lesquelles les herbicides fabriqués par Monsanto et d’autres sociétés chimiques aux États-Unis et fournis à l’armée américaine pendant la guerre sont inoffensifs « , a déclaré jeudi le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères, Nguyen Phuong Tra. « Le Vietnam a subi d’énormes conséquences de la guerre, en particulier en ce qui concerne les effets durables et dévastateurs des produits chimiques toxiques, y compris l’agent Orange ».

Environ trois millions de personnes au Vietnam ont été exposées à l’agent Orange lors d’une campagne de guerre chimique brutale entre 1961 et 1971, au cours de laquelle 12 millions de gallons d’herbicides produits par Monsanto Corporation, entre autres, ont été lâchés au-dessus de la jungle pour la défolier. En raison de ce niveau élevé d’exposition à la dioxine, un sous-produit de l’agent Orange, des millions de Vietnamiens continuent de souffrir de problèmes de santé, ce qui entraîne souvent des malformations qui sont transmises aux générations futures par le biais de mutations génétiques.

Monsanto, qui n’a jamais reconnu son rôle dans la dévastation, soutient que l’agent Orange  » n’a été produit et utilisé que pour le gouvernement « , notant que Monsanto n’était que l’un des neuf entrepreneurs du gouvernement du temps de guerre qui ont fabriqué la même toxine de 1965 à 1969.

Traduit par Dr.Mo7oG

 

Source : YOURNEWSWIRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS