Le sous-marin nucléaire britannique en position d'attaquer l'Iran si les tensions cèdent la place à la guerre -

Le sous-marin nucléaire britannique en position d’attaquer l’Iran si les tensions cèdent la place à la guerre

Un sous-marin nucléaire de la Royal Navy armé de missiles de croisière Tomahawk est déjà en mesure de frapper l’Iran si les tensions entre Washington et Téhéran font place à un conflit de grande ampleur.


Les responsables des forces armées travaillent pour s’assurer que la Grande-Bretagne est prête à soutenir militairement l’Amérique si on le lui demande, dans la crainte qu’une guerre n’éclate entre l’Iran et les États-Unis, selon des rapports…

Rapports de la presse télévisée : Selon le journal The Sun, un sous-marin à propulsion nucléaire de la Royal Navy, armé de missiles de croisière Tomahawk, est en position de frappe de l’Iran.

Le Sun cite ses sources de défense comme affirmant que les échelons supérieurs de l’armée britannique sont désireux de soutenir militairement les Etats-Unis si les Américains décident d’attaquer l’Iran.

 » Si les choses s’effondrent rapidement, le Royaume-Uni sera toujours aux côtés des Etats-Unis. Les chasseurs-tueurs sont les sous-marins les plus avancés de la Royal Navy. Ils sont un atout mortel et il y en a un bien à portée de l’Iran », a cité The Sun, l’une de ses sources de défense.

Selon la même source, l’équipage du sous-marin n’a qu’à manœuvrer dans une  » poche de tir  » afin de lâcher ses missiles, qui portent une ogive hautement explosive de 1.000 livres avec une portée de plus de 1.550 miles.

En outre, The Sun rapporte que des agents du Special Air Service (SAS) et du Special Boat Service (SBS) – deux composantes essentielles de la communauté des forces spéciales britanniques – ont été envoyés en Irak pour participer à des  » missions de sauvetage « .

La révélation de l’envoi d’agents du SAS et du SBS en Irak contredit les rapports précédents des médias selon lesquels les forces britanniques et américaines se retirent du pays.

Malgré ses références impeccables dans les tabloïds, le journal The Sun est considéré comme crédible sur les questions de défense, sur la base de ses sources habituellement solides.

La préparation du Royaume-Uni à une éventuelle action militaire contre l’Iran contredit l’affirmation de Raab selon laquelle le Royaume-Uni cherche une  » désescalade  » dans la crise qui s’intensifie.

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal FOund // Tous droits réservés

Source : NEWSPUNCH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS