le repas de Noël des Macron à la charge des contribuables ? -

le repas de Noël des Macron à la charge des contribuables ?

Comme de nombreuses familles françaises, Emmanuel et Brigitte Macron devraient passer le réveillon ensemble. À la différence d’autres contribuables, une importante question se pose : comment sera financé le traditionnel repas de Noël ? Le Premier ministre a répondu pour le président.

Des dizaines de kilos de foie gras, des centaines de volailles landaises… Quand il reçoit – ou organise – pour le réveillon, Emmanuel Macron ne fait pas les choses à moitié. Du vendredi 20 au dimanche 22 décembre 2019, le chef de l’État s’est rendu en Côte d’Ivoire pour un impressionnant repas de Noël, préparé par le chef Guillaume Gomez et ses équipes, cuisinier officiel du palais.  A lire aussi : Emmanuel Macron devra maintenant s’acquitter de l’ISF.

Toutefois, après ce réveillon officiel auquel se plie le président de la République depuis son élection, une autre question persiste : quid du repas plus intime, que le fondateur d’En Marche! partagera avec ses proches ? Depuis le 5 novembre dernier, le Premier ministre a apporté une réponse, indique Capital. « Les dépenses d’alimentation des membres de la famille du président, qu’il reçoit dans les résidences présidentielles (pavillon de la Lanterne et fort de Brégançon), font l’objet d’un remboursement », a écrit Edouard Philippe à l’attention de Régis Juanico, député Génération.s de la Loire.

Une réponse qui, selon l’ancien socialiste, « laisse supposer » qu’Emmanuel Macron « ne prend pas en charge les frais de bouche des membres de sa famille lorsqu’ils sont reçus à l’Élysée ». C’est en tout cas ce qu’il explique dans les colonnes de Libération

Image associée

Emmanuel Macron et Edouard Philippe : comment procèdent-ils aux remboursements ?

« Les dépenses personnelles du Premier ministre lui sont refacturées et remboursées sur ses deniers personnels », précisait d’ailleurs le secrétaire général du gouvernement à Marie-Christine Dalloz, députée Les Républicains. Ce qui signifie, souligne le mensuel spécialisé en économie, qu’il existe bien un système de comptabilité spécifique au sommet de l’État. Au moins pour le Premier ministre. Impossible de savoir, cependant, quel budget a été consacré à ses remboursements. 

Le président, lui, rembourserait ses frais de bouches depuis 2018. À l’époque, le chef de l’État avait fait savoir qu’avec Brigitte Macron, ils payaient « eux-mêmes les courses de ce prestigieux logement de fonction, du dentifrice jusqu’aux croquettes de Némo », rappelle Télé Loisir. Ils avaient même dit payer la taxe d’habitation depuis 2017… Une déclaration qui n’a pas manqué de surprendre un ancien secrétaire d’État français…

Source : PLANET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *