Le président de Madagascar quitte l'OMS et exhorte les autres nations africaines à faire de même -

Le président de Madagascar quitte l’OMS et exhorte les autres nations africaines à faire de même

Le président de Madagascar, Andry Rajoelina, a appelé tous les pays africains à quitter l’Organisation mondiale de la santé (OMS) alors que la demande pour un remède à base de plantes covid -19 ne cesse de croître.

Le mois dernier, M. Rajoelina a annoncé que des scientifiques de l’institut de recherche du pays avaient mis au point Covid Organics, ou CVO, pour traiter le coronavirus.

Le président a déclaré que le CVO est fabriqué à partir de l’armoise et d’autres plantes locales. La plante est une source d’artémisinine, un composant important des antipaludiques modernes, et la plante a fait l’objet d’études occidentales qui examinent les traitements potentiels contre le coronavirus.

Mais l’Organisation mondiale de la santé a mis en garde contre toute automédication et a déclaré qu’elle n’a pas recommandé d’utiliser le COVID-19 comme remède.

Rapports de Celeysylv : Selon le président malgache, l’Europe a créé des organisations avec le désir que les Africains restent dépendants d’elles. L’Afrique a trouvé un médicament contre le Coronavirus mais l’Europe pense avoir le monopole de l’intelligence en tant que telle ; elle refuse de le reconnaître. C’est dans ce contexte que j’invite toutes les nations africaines à quitter les organisations internationales pour que nous puissions construire les nôtres.

Rajoelina a mis sa réputation et sa crédibilité en jeu en vantant les mérites de ce médicament. Il a déclaré qu’il guérit le COVID-19 en 10 jours.

« Personne ne nous empêchera d’aller de l’avant – pas un pays, pas une organisation », a déclaré M. Rajoelina en réponse aux préoccupations de l’OMS.

La preuve de l’efficacité de ce tonique se trouve dans la « guérison » de « nos patients », a-t-il dit.

Il a qualifié le médicament de « remède préventif et curatif ».

M. Rajoelina a déclaré que Madagascar, jusqu’à présent, a signalé 212 infections à coronavirus et 107 guérisons.

Le pays compte un cas critique, mais aucun décès.

« Les patients qui ont guéri n’ont pris aucun autre produit que Covid-Organics », a déclaré le président, ajoutant que son pays a une histoire de médecine traditionnelle.

« Et si ce remède avait été découvert par un pays européen, au lieu de Madagascar », a demandé M. Rajoelina à l’OMS et à d’autres sceptiques.

« Les gens en douteraient-ils tant ? Je ne pense pas », a déclaré Rajoelina à FRANCE 24 et RFI .

La boisson est dérivée de l’artémisia – une plante aux propriétés anti-paludéennes prouvées – et d’autres herbes indigènes.

« Quel est le problème avec Covid-Organics, vraiment ? a-t-il dit.

« Se pourrait-il que ce produit vienne d’Afrique ?

« Se pourrait-il qu’il ne soit pas normal qu’un pays comme Madagascar, qui est le 63e pays le plus pauvre du monde… ait inventé (cette formule) qui peut aider à sauver le monde », a demandé M. Rajoelina.

Mon pays, Madagascar, quitte toutes les organisations ce soir et j’appelle les autres nations africaines à faire de même.

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found

Source : NEWSPUNCH

4 pensées sur “Le président de Madagascar quitte l’OMS et exhorte les autres nations africaines à faire de même

  • 17 mai 2020 à 7 h 09 min
    Permalink

    Article intéressant, mais faites attention à votre traduction, vous ecrivez: « elle (l’OMS) n’a pas recommandé d’utiliser le covid 19 (comme traitement) ». Ça paraît étrange, non ?
    peut être que vous auriez dû écrire que l’OMS ne recommande pas le covid Organics, et là ça prenait du sens…

    Répondre
  • 21 mai 2020 à 11 h 00 min
    Permalink

    Bravo Rajolina de quitter ces organes qui font les Business des pandémies et épidémies dans le monde

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS