Le pire pédophile de l’histoire australienne : Un touriste sexuel qui a violé 13 bébés et garçons puis partagé en ligne les images des abus, il ne montre aucun remord en attendant sa condamnation

Les crimes d’un touriste pédophile d’Adélaïde sont les plus graves de l’histoire juridique australienne, a déclaré un tribunal.

Ruecha Tokputza, 31 ans, a comparu mercredi devant le tribunal de district après avoir plaidé coupable à 51 chefs d’accusation contre 13 bébés et garçons sur plus de six ans.

Il a conditionné des enfants australiens et thaïlandais à des fins sexuelles, a filmé leurs abus et les a partagés en ligne.

Ruecha Tokputza (pictured), 31, appeared in the District Court on Wednesday after pleading guilty to 51 charges against 13 babies and boys over more than six years
Tokputza groomed Australian and Thai children for sex, filmed their abuse and shared it online

Le procureur Heath Barklay SC a déclaré à la cour qu’il n’y avait « aucune affaire comparable » pour les crimes de Tokputza en raison des multiples facettes de son infraction.

M. Barklay a déclaré que ses actes étaient plus graves que ceux de la pédophile notoire de Families SA, Shannon McCoole, qui a été condamnée à 35 ans de prison en 2015.

Il a déclaré qu’une différence majeure entre les deux était le remords de McCoole, qu’il a montré par une lettre d’excuses à ses victimes.

Quand on compare les deux de cette façon, à mon avis, cette affaire est nettement plus grave », a déclaré M. Barklay.

C’est pour cette raison qu’il y a une limite à l’utilisation de l’affaire McCoole dans ce cas.

McCoole a également commis moins de crimes – 20 infractions contre sept victimes sur une période de plus de trois ans.

Prosecutor Heath Barklay SC told the court there was 'no body of comparable cases' for Tokputza's crimes because of the multi-faceted way in which he offended
Tokputza was arrested following a joint investigation by Australian Federal Police, SA Police, NSW Police and Interpol

Craig Caldicott, pour Tokputza, a demandé au juge Liesl Chapman de prononcer une sentence qui pourrait faire bénéficier son client d’une libération conditionnelle après qu’il ait été réhabilité.

Je suggère que la peine soit conçue de telle sorte qu’elle lui donne un certain espoir d’être finalement libéré », a-t-il déclaré.

Tokputza a été arrêté à la suite d’une enquête conjointe de la police fédérale australienne, de la police de la Nouvelle-Galles du Sud, de la police de la Nouvelle-Galles du Sud et d’Interpol.

Il est accusé de relations sexuelles avec une personne de moins de 14 ans, de voies de fait graves, d’activités sexuelles avec un enfant en dehors de l’Australie et de transmission de matériel d’exploitation d’enfants.

Le juge Chapman condamnera Tokputza en mai.

Tokputza's charges included sexual intercourse with a person under 14, aggravated assault, engaging in sexual activity with a child outside Australia and transmitting child exploitation material

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found // Tous droits réservés

Source : DAILYMAIL

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS