Le PCC en Chine déclare que l’islam est une maladie mentale, et que ses adeptes doivent être traités dans des hôpitaux

« Les membres du public qui ont été choisis pour la rééducation ont été infectées par une maladie idéologique. Ils sont infectés par l’extrémisme religieux et une idéologie terroriste violente et doivent donc subir un traitement dans un hôpital comme des patients.

Cette idéologie religieuse extrémiste est un médicament empoisonné qui trompe le peuple. Si nous n’éradiquons pas l’extrémisme religieux à la racine, les incidents terroristes violents se multiplieront et se répandront partout comme une tumeur maligne incurable » a déclaré la radio du PCC.

James Millward, un professeur d’histoire de la Chine à la Georgetown University, le gouvernement chinois identifie l’islam à une « pathologie mentale ».
« Bien qu’un certain nombre de personnes ont été endoctrinées par cette idéologie extrémiste n’ont pas commis de crimes, elles sont déjà infectées par la maladie.

Il y a toujours un risque de voir la maladie se manifester à n’importe quel moment, ce qui pourrait blesser gravement le public. C’est pourquoi ils doivent être rééduquer dans des hôpitaux à temps afin de traiter et nettoyer le virus de leur cerveau et de les ramener à leur état normal » ajoute la radio du Parti Communiste Chinois.

Source : SUAVELOS

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Facebook
Facebook