Le désherbant " cancérigène " de Monsanto se trouve maintenant dans les aliments pour animaux de compagnie -

Le désherbant  » cancérigène  » de Monsanto se trouve maintenant dans les aliments pour animaux de compagnie

Glyphosate-678x375

Selon deux nouvelles études, l’ingrédient herbicide actif du Roundup, le désherbant de Monsanto, a imprégné notre chaîne alimentaire.

Désigné cancérigène par certaines autorités sanitaires, le glyphosate a maintenant été trouvé dans plus de 40 aliments pour animaux de compagnie et céréales pour petit-déjeuner.

Selon un rapport publié mercredi par un groupe de défense de l’environnement, des douzaines de céréales pour petit-déjeuner et de barres-collations contiennent des traces de l’herbicide controversé trouvé dans le Roundup, l’herbicide désherbant de Monsanto.

Rapports RT : Des chercheurs de l’Université Cornell ont trouvé du glyphosate dans les 18 marques d’aliments pour chiens et chats étudiées, dont un produit certifié sans OGM. Ils ont souligné que le produit chimique était présent à de faibles concentrations – au moins inférieures à celles que l’on trouve habituellement dans l’alimentation humaine – mais l’effet du glyphosate sur les animaux domestiques, quelle que soit la concentration, est inconnu, et des études ont montré que les cellules humaines ont des effets négatifs lorsque exposées à des concentrations d’herbicides à base de glyphosate bien inférieures à celles que les régulateurs considèrent  » sans danger « .

Ils n’ont pas été en mesure de retracer la source du glyphosate, bien qu’une corrélation avec les fibres ait suggéré qu’il provenait de matériel végétal. Il est intéressant de noter que le produit sans OGM a révélé des niveaux de glyphosate supérieurs à ceux de nombreux aliments transformés, ce qui suggère que le simple fait de suivre des procédures biologiques ne suffit pas à atténuer les effets invasifs des produits chimiques agricoles.

Une deuxième étude, menée par le Groupe de travail sur l’environnement (GTE), a révélé la présence de glyphosate dans chaque céréale et aliment à base d’avoine testé. Pire encore, 26 des 28 produits testés contenaient des niveaux plus élevés de désherbant que le « repère de santé des enfants » de l’EWG. Les produits testés comprenaient les céréales pour petit-déjeuner, les flocons d’avoine et les barres-collations Quaker et General Mills. Le pire contrevenant était Quaker Oatmeal Squares, dont la saveur de miel et de noix contenait près de 18 fois les niveaux de glyphosate que l’EWG considère acceptables.

L’étude du GTE faisait suite à une étude publiée en août qui a révélé la présence de glyphosate dans tous les produits sauf deux des 45 produits fabriqués avec de l’avoine non biologique, et même dans un tiers des produits d’avoine biologique. Bien que les fabricants aient protesté contre le fait que les niveaux de glyphosate se situaient à l’intérieur des limites réglementaires de l’Environmental Protection Agency (EPA), ces limites ont été établies avant les conclusions de l’Organisation mondiale de la santé en 2016 qui liaient le glyphosate au cancer.

Même la Food and Drug Administration (FDA) a finalement publié sa propre étude le mois dernier, qui a révélé que les deux tiers des échantillons de maïs et de soja contenaient du glyphosate, bien que l’agence ait manifestement négligé de tester les cultures d’avoine ou de blé.

Traduit par Dr.Mo7oG

Source : NEWSPUNCH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *