Le coronavirus ne s’attrape pas deux fois, selon une étude coréenne

Des cas de patients à nouveau testés positifs après avoir guéri ont été remontés dernièrement. Mais des experts sud-coréens affirment mercredi 29 avril que le Covid-19 ne s’attrape pas deux fois.

Si des patients guéris du Covid-19 ont à nouveau été testés positifs, c’est en raison des traces de fragments de virus qui ont été inactivés mais sont restés dans leur corps. C’est du moins ce qu’explique le comité clinique central du pays pour le contrôle des maladies émergentes, selon l’agence de presse de Corée du Sud Yonhap.

Les experts indiquent que le test PCR est si sensible qu’il peut encore capter l’ARN [acide ribonucléique qui peut être présent chez certains virus, ndlr] du virus dans un échantillon prélevé sur un patient. C’est l’une des limites du test PCR, principal test de dépistage utilisé dans le pays.

«Des fragments d’ARN peuvent encore exister dans une cellule même si le virus est « mort »  […] Il est plus probable que ceux qui ont été testés à nouveau positifs ont récupéré l’ARN du virus qui a déjà été inactivé», précisent les scientifiques dans un communiqué.

pas de réinfection ou de réactivation selon le comité

Le comité clinique central du pays pour le contrôle des maladies émergentes réfute les théories comme la réinfection ou la réactivation du virus. Il ajoute qu’il est presque impossible de réactiver le virus à moins que le Covid-19 ne provoque des infections chroniques.

Or, selon le chef du comité, Oh Myoung-don : «Le virus n’envahit pas l’intérieur du noyau cellulaire et ne se combine pas avec l’ADN du patient, cela signifie donc que le virus ne crée pas d’infection chronique».

Source : CNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS