L’association "Alliance citoyenne" qui soutien le burkini a reçu un chèque de 80 000 dollars en 2016 de Soros -

L’association « Alliance citoyenne » qui soutien le burkini a reçu un chèque de 80 000 dollars en 2016 de Soros

Alors que le débat sur le burkini a soudain resurgi le 23 juin dernier, quand un groupe de sept femmes vêtues du maillot de bain controversé a pénétré dans une piscine de Grenoble, RT France révèle qu’Alliance citoyenne, l’association qui les soutient, a reçu une juteuse somme d’argent de la part du milliardaire américano-hongrois George Soros. 

Résultat de recherche d'images pour "alliance citoyenne soros"

Aider l’association à franchir un cap

En effet, Alliance citoyenne apparaît dans la liste des bénéficiaires de la généreuse Open Society Foundations, un réseau de fondations créé en 1979 par le controversé financier. Cette société censée « promouvoir la gouvernance démocratique, les droits de l’homme et des réformes économiques, sociales et légales » a fait don, en 2016, d’une somme de 80 000 dollars à l’association, dans le but, selon elle, de la « transformer » en une « organisation nationale avec une visibilité nationale », dans le cadre de « campagnes anti-discrimination ».

Résultat de recherche d'images pour "alliance citoyenne soros"

George Soros, lui, a été nommé personnalité de l’année 2018 par le Financial Times, pour les « valeurs qu’il représente ». Originaire de Hongrie, il est en conflit ouvert avec le Premier ministre Viktor Orban, qui l’accuse d’encourager l’immigration extra-européenne. Aux Etats-Unis, Donald Trump a également reproché au milliardaire, qui finance les démocrates, d’avoir financé une caravane de migrants en provenance du Honduras. 

Quant à Alliance citoyenne, elle avait déjà organisé un happening le 17 mai dernier, dans une autre piscine de Grenoble. Les femmes soutenues par l’association avaient évoqué un « acte de désobéissance civile » contre les règlements de piscines jugés discriminatoires. Elles expliquaient aussi agir « sans aucune conviction religieuse » mais pour défendre la « liberté de toutes les femmes »

Source : VA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS