La France saisit deux camions transportant plus de 130 000 masques destinés au Royaume-Uni, suite à l'engagement de Macron de "réquisitionner" tous les stocks sur son territoire -

La France saisit deux camions transportant plus de 130 000 masques destinés au Royaume-Uni, suite à l’engagement de Macron de « réquisitionner » tous les stocks sur son territoire

Les autorités françaises ont confisqué deux camions transportant plus de 130 000 masques destinés au personnel désespéré du NHS au Royaume-Uni, suite à l’engagement du président Macron de « réquisitionner » tous les stocks sur son territoire.

La saisie a eu lieu 24 heures seulement après que les gardes-frontières français aient emmené un autre poids lourd transportant du désinfectant pour les mains en Grande-Bretagne.

Ces incidents ont déclenché une querelle diplomatique entre les deux pays, alors que le NHS s’efforce de faire face à la demande croissante dans le contexte de l’épidémie de coronavirus.

« Mardi soir, les autorités françaises ont arrêté le désinfectant pour les mains et ont confisqué le lot », a déclaré une source du gouvernement britannique au journal The Sun.

« Mercredi soir, c’était des camions remplis de masques FFP3 pour protéger le personnel ».

Rapports de Breitbart.com : Une autre source à Whitehall a toutefois tenté de minimiser les incidents, affirmant que les deux cas ont été « traités relativement rapidement ».

« Les pays s’entendent clairement sur le fait que seule une approche commune permettra de faire face à l’urgence de santé publique à laquelle tous les pays sont confrontés », ont-ils suggéré, ajoutant que la saisie du masque « semble avoir été un malentendu, [et] nous sommes convaincus que cela ne se reproduira plus ».

Sir Iain Duncan Smith, l’ancien chef conservateur eurosceptique et ministre du cabinet, n’a pas été impressionné par cet incident : « Cela vous montre tout ce que vous devez savoir sur la coopération européenne. »

Traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found

Source : NEWSPUNCH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS