La demande de remède contre le coronavirus de Madagascar augmente dans toute l’Afrique malgré les avertissements de l’OMS

Plusieurs pays d’Afrique commandent le remède COVID-19 à base de plantes de Madagascar, malgré les avertissements de l’Organisation mondiale de la santé selon lesquels son efficacité n’est pas prouvée.

L’OMS a déclaré que le produit n’avait pas été testé conformément aux normes internationales.

Le président de Madagascar, Andry Rajoelina, et l’Institut de recherche appliquée du pays ont lancé le remède Covid-Organics (CVO) lors d’une conférence de presse le mois dernier.

« Tous les essais et tests ont été effectués et son efficacité pour réduire et éliminer les symptômes a été prouvée dans le traitement des patients atteints de Covid-19 à Madagascar », a déclaré M. Rajoelina, ajoutant que la boisson à base de plantes avait déjà guéri deux personnes.

Selon l’agence Reuters : Vendredi, une délégation tanzanienne est arrivée à Madagascar pour récupérer leur lot.

Le tonique, à base de la plante Artemisia annua qui a des propriétés anti-paludéennes, n’a pas fait l’objet de tests scientifiques reconnus au niveau international. Si M. Rajoelina a vanté ses vertus, l’OMS a mis en garde contre la nécessité de tester son efficacité et ses effets secondaires.

Madagascar a donné des milliers de bouteilles de « COVID-19 Organics », développé par l’Institut Malgache de Recherche Appliquée, géré par l’Etat.

La Tanzanie, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine, la République du Congo et la République démocratique du Congo, le Liberia et la Guinée-Bissau ont tous déjà reçu gratuitement des milliers de doses de COVID-19 Organics.

Un conseiller juridique du bureau du président a déclaré mercredi à Reuters que Madagascar allait maintenant commencer à vendre le remède, qui peut être acheté sur le marché intérieur pour environ 40 cents américains par bouteille.

« Ce remède peut être mis sur le marché », a déclaré mercredi à Reuters Marie Michelle Sahondrarimalala, directrice des études juridiques à la présidence, dans une interview. « Madagascar a déjà reçu des commandes des autorités de l’Etat dans d’autres pays, mais aussi de particuliers ».

Les chefs d’autres pays africains ont déclaré qu’ils passaient des commandes.

Traduit par Dr.Mo7oG pour NO Signal Found

Source : NEWSPUNCH

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS