La civilisation humaine s’achèvera dans 30 ans, selon une étude

Selon un nouveau rapport alarmant d’un groupe de réflexion écologiste, la civilisation humaine ne durera peut-être que quelques décennies de plus.

L’organisation qui a publié le rapport est un groupe basé à Melbourne appelé « The Breakthrough National Centre for Climate Restoration ».

Bien qu’il s’agisse d’un rapport d’un groupe de revendication, qui est habituellement perçu comme quelque peu biaisé, il y a quelques noms réputés sur le document.

L’ancien chef des Forces de défense australiennes et amiral à la retraite de la Marine royale australienne, Chris Barrie, a présenté le rapport.

« Le rapport] a mis à nu la vérité absolue sur la situation désespérée dans laquelle se trouvent les êtres humains et notre planète, en brossant un tableau troublant de la possibilité réelle que la vie humaine sur terre soit en voie d’extinction, de la manière la plus horrible qui soit « , a déclaré Barrie.

Le rapport présente un scénario apocalyptique dans lequel la nourriture et l’eau deviennent de plus en plus rares, causant une variété de problèmes géopolitiques et socio-économiques.

Les auteurs du rapport suggèrent qu’il s’agit d’un avenir qui est déjà en marche et qui ne fera que s’aggraver dans les décennies à venir.

Le rapport appelle à une refonte complète de la manière dont les gouvernements font des affaires, en particulier en matière d’environnement.

« Il se concentrerait sur les possibilités haut de gamme et sans précédent, au lieu d’évaluer les probabilités au milieu du chemin sur la base de l’expérience historique », indique le rapport.

Les deux principaux auteurs du rapport étaient David Spratt, directeur de recherche de Breakthrough, et Ian Dunlop, ancien cadre supérieur de l’industrie internationale du pétrole, du gaz et du charbon, qui a travaillé pour Royal Dutch Shell.

« La déstabilisation du courant-jet a considérablement affecté l’intensité et la répartition géographique des moussons d’Asie et d’Afrique de l’Ouest et, avec le ralentissement du Gulf Stream, affecte les systèmes de survie en Europe. L’Amérique du Nord souffre de conditions climatiques extrêmes dévastatrices, notamment des incendies de forêt, des vagues de chaleur, des sécheresses et des inondations. Les moussons d’été en Chine ont échoué, et les flux d’eau dans les grands fleuves d’Asie sont sévèrement réduits par la perte de plus d’un tiers de l’inlandsis himalayen « , prévient le rapport.
La civilisation humaine s’achève dans 30 ans – Rapport de recherche 3

L’amiral Barrie a dit qu’il y a de l’espoir pour l’avenir, mais qu’une action radicale est nécessaire pour sauver la planète.

« Un avenir apocalyptique n’est pas inévitable ! Mais sans une action drastique immédiate, nos perspectives sont faibles. Nous devons agir collectivement. Nous avons besoin d’un leadership fort et déterminé au sein du gouvernement, des entreprises et de nos collectivités pour assurer un avenir durable à l’humanité « , a déclaré M. Barrie.

Résultat de recherche d'images pour "Human Civilization Coming To An End In 30 Years Report Finds"

L’espèce humaine a une responsabilité unique parce qu’elle est la seule créature sur cette terre qui possède le pouvoir de détruire tout ce qui vit ici. Nous sommes des créatures conscientes d’elles-mêmes et lorsque nous sommes attentifs, nous pouvons réellement comprendre l’impact que nos actions auront sur le monde qui nous entoure. À l’heure actuelle, nous faisons un travail horrible en tant qu’espèce en assumant nos responsabilités envers notre foyer.

Nous avons confié cette responsabilité sacrée aux gouvernements et aux entreprises qui ne souhaitent qu’exploiter la terre et tous ceux qui s’y trouvent. Nous regardons dans la direction opposée, car les plus impitoyables d’entre nous transforment notre belle planète en une terre de déchets toxiques. Au cours du siècle dernier, il y a eu une tendance constante aux catastrophes causées par l’homme qui ont causé d’énormes dommages environnementaux partout dans le monde.

Des efforts caritatifs sont en cours pour sauver l’environnement, mais comme l’indique le rapport, une  » mobilisation à grande échelle  » est nécessaire pour corriger le problème.

Il y a quelques mois à peine, un milliardaire suisse s’est engagé à verser un milliard de dollars (769 470 000 livres sterling) à la protection de l’environnement au cours des dix prochaines années.

Le philanthrope derrière les dons est Hansjörg Wyss, PDG de la Fondation Wyss.

Wyss a annoncé un plan incroyable pour acheter de grandes parcelles de terrain partout dans le monde et les transformer en parcs qui seront ouverts au public.

Wyss espère que sa contribution permettra de protéger 30% de la planète d’ici 2030. La fondation Wyss travaille à la protection de l’environnement depuis de nombreuses années et a donné plus de 450 millions de dollars à des efforts de conservation au cours des 20 dernières années.

Cependant, de façon réaliste, il faudra des milliards, voire des billions de dollars pour sauver l’habitat de la terre.

Traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found // Tous droits réservés

Source : ANONEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS