La chasse à l’homme est terminée: le corps sans vie de Jürgen Conings a été retrouvé! -

La chasse à l’homme est terminée: le corps sans vie de Jürgen Conings a été retrouvé!

Jürgen Conings, militaire âgé de 46 ans, faisait l’objet de recherches intenses depuis le mardi 18 mai dernier. L’homme, lourdement armé et considéré comme « extrémiste potentiellement violent », était depuis lors devenu l’homme le plus recherché de Belgique. On apprend ce dimanche 20 juin via nos confrères du Belang van Limburg que le fugitif a finalement été retrouvé mort dans le Dilserbos.

La chasse à l’homme est terminée: le corps sans vie de Jürgen Conings a été retrouvé!

Comme le révélait HBVL, c’est le bourgmestre de Maaseik, Johan Tollenaere, qui a remarqué une odeur de cadavre en décomposition en faisant du VTT près du Dilserbos à Dilsen-Stokkem ce dimanche 20 juin et qui a appelé les secours. Il ne s’agit pas de la zone où il y a eu une fouille massive dans la première semaine après la disparition.

Le corps sans vie retrouvé est celui de Jürgen Conings. Le parquet fédéral confirme lui aussi qu’il s’agirait bien du militaire en fuite, selon les premiers éléments de l’enquête.

Des équipes de la police fédérale se trouvent sur place pour tenir les curieux à distance. Le Service d’enlèvement et de destruction d’engins explosifs (SEDEE) vient également d’arriver sur les lieux de la macabre découverte.

Vu la météo favorable, les routes environnantes ainsi que les sentiers pédestres et cyclables étaient très fréquentés dimanche mais des curieux sont venus s’ajouter aux simples badauds.

Un chasseur a vu le cadavre

Un chasseur nommé Leonard «Nard» Houben dit avoir senti une «odeur» vers 9h30 dimanche matin, alors qu’il se déplaçait en mountainbike dans la forêt de Dilsen. Peu avant midi, l’homme est retourné sur la zone pour voir s’il s’agissait d’un sanglier ou d’un chevreuil en décomposition. Mais contre toute attente, il est tombé sur le cadavre de Jürgen Conings, indique-t-il à l’agence Belga.

Selon le témoin, la victime arborait une barbe et portait des vêtements noirs. Elle était également équipée d’un riotgun, d’une arme de poing 5.7, d’une hache, d’un canif et de munitions. La personne était difficile à distinguer entre les hautes fougères, semble-t-il.

Après cette découverte, Nard Houben a immédiatement prévenu la police.

«Je suis désolé d’avoir trouvé cette personne en l’état. J’aurais préféré la découvrir vivante et en bonne santé. C’est malheureux pour sa famille», a déclaré Nard Houben.

Johan Tollenaere (Open Vld), le bourgmestre de Maaseik, avait également flairé une odeur nauséabonde lors d’une excursion en VTT, dimanche, dans le bois de Dilsen. Il avait par la suite indiqué l’emplacement approximatif aux autorités.

Probablement un suicide par arme à feu

Toujours selon nos confrères flamands, Jürgen Conings serait décédé il y a trois semaines. « La cause de la mort est probablement, selon les premières constatations, imputable à un suicide par arme à feu, mais cette cause devra être établie avec certitude lors d’une expertise médico-légale à venir », précise le parquet fédéral. « Un nouveau point sur la situation pourra être fait en fin de journée en collaboration avec le centre de crise », ponctue le parquet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *