Jupiter reconnaît ne pas avoir réussi «à réconcilier le peuple français avec ses dirigeants»

Edition numérique des abonnés

AFP

«Nos concitoyens aujourd’hui veulent trois choses: qu’on les considère, qu’on les protège, qu’on leur apporte des solutions. Pas des déclarations. Des solutions. La considération, on ne l’a sans doute pas assez apportée», a dit M. Macron, s’exprimant à bord du porte-avions Charles de Gaulle.

Le chef de l’Etat, au plus bas dans les sondages, a dit vouloir «entendre les Français», «aller au plus près du terrain, peut-être décider d’une manière différente. Pas tout à Paris. En s’exposant davantage. En demandant à nos directions d’administrations centrales, aux ministres, à ceux qui les conseillent, d’aller se confronter au terrain beaucoup plus».

«Considérer c’est entendre quand les gens se plaignent, pour les amener dans cette transformation. Mais les respecter», a ajouté M. Macron, qui a parfois été critiqué pour ses saillies jugées méprisantes à l’égard des Français.

Interpellé le 4 octobre à Colombey-les-Deux-Églises (Haute-Marne) par une retraitée sur sa faible pension, puis par une autre sur la limitation de vitesse à 80km/h, M. Macron avait par exemple cité le général de Gaulle qui disait: «Vous pouvez parler très librement, la seule chose qu’on n’a pas le droit de faire, c’est de se plaindre». «Le pays se tiendrait autrement s’il était comme ça», avait-il ajouté.

«Cette réconciliation entre la base et le sommet, je considère que je n’ai pas réussi à le faire, et c’est pour moi au coeur de ce qui m’attend dans les mois à venir (…) C’est un vaste programme, mais il requiert la mobilisation de toute la nation», a conclu M. Macron sur TF1.

Source : SUDINFO.BE

Please follow and like us:

Une pensée sur “Jupiter reconnaît ne pas avoir réussi «à réconcilier le peuple français avec ses dirigeants»

  • 15 novembre 2018 à 19 h 56 min
    Permalink

    Franchement,j’ai voté des 2 mains et assuré le relais du discours du candidat Macron,
    Mais je ne suis plus du tout convaincu, ni sa politique ni de l’homme .
    SIl avait eu du courage pour alléger les finances de l’Etat , au lieu de s’inquieter urgent les très très riches ,il aurait pris la décision et et mis son énergie à réformer le mille feuille politique et administratif ,qui doit coûter des milliards au pays ,mais là il faut pour mettre en cause un système où les élus risquent le lui faire de misères .
    37700 communes et x milliers d’adjouints , les com com,et communautés d’agglo ,avec redondances des services. Techniques et administratifs , on continu avec le département , la région, élus et emplois territoriaux,
    L’Etat ,qui est plethorique ,nombre de conseillers ,technique ,communiquant etc…et les salaires qui sont inconnu dans un autre monde ,.
    Députés,sénateurs ,conseil économique et sociale,consultatif ,on y recase les ex patrons des syndicats patrons et ouvriers, et députés Européens,.
    Puis l’europe .
    Je ne compte pas les syndicats divers avec leur bureaux dont certains s’entourent encore de fonctionnaires territoriaux, et vous le savez bien des émoluments considérables et avantages divers .
    Alors merci de m’expliquer à quoi serves toutes ces communes surtout en milieu rural ,les départements qui ne gère que le RSA, oui ,pour la région avec une autonomie contrôlée, , oui pour l’Etat , , en supprimant toutes ses feuilles qui date d’un autre siècle ,de Napoleon ,une journée de cheval pour un département, et en stoppant les doublons , voir plus ,cela permettrait des prises de décisions rapides voir efficientes .
    Alors Monsieur le président vous avez préféré tordre le cou à la classe moyenne ,et continuer dans un système pervers qui en fait bloque le pays et coûte un pognon fou .
    Aussi je reste persuadé que la France ne pourra entrer dans ce XXI ème siècle et dans l’Europe sans cette réforme .

    .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS