Incendie de l'usine Seveso à Rouen: «De gros problèmes» de mesure de pollution, selon l’ex-ministre de l’environnement Corinne Lepage -

Incendie de l’usine Seveso à Rouen: «De gros problèmes» de mesure de pollution, selon l’ex-ministre de l’environnement Corinne Lepage

L’avocate et ex-ministre de l’environnement Corinne Lepage a estimé mercredi que de « gros problèmes » de mesure de la pollution avaient eu lieu lors de l’incendie de l’usine chimique Lubrizol à Rouen.

Incendie d’une usine Seveso à Rouen: «De gros problèmes» de mesure de pollution, selon l’ex-ministre de l’environnement Corinne Lepage
AFP

« On a de gros problèmes avec les prélèvements et les analyses », a affirmé Mme Lepage devant la mission d’information de l’Assemblée nationale sur cet incendie survenu le 26 septembre.

Tout notre dossier sur SEVESO : https://www.nosignalfound.fr/?s=seveso

« Premièrement, il y a ce qui me paraît être un dysfonctionnement du camion NRBC (nucléaire, radiologique, biologique, chimique) (…) Apparemment, il n’a pas marché sur le chimique », a détaillé l’ancienne ministre. Ces camions capables de mesurer aussi bien les dioxines que les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) ou les métaux lourds, « nous en avons deux ou trois en France, c’est tout. Celui-là, c’était le camion de l’ouest de la France, il venait de Nogent-le-Rotrou. On aurait pu faire remonter celui qui est je crois à Aix », a poursuivi l’avocate rappelant qu’il avait fallu 12 heures pour éteindre l’incendie de l’usine Seveso seuil haut.

Par ailleurs, des prélèvements ont été faits avec des « lingettes » mais qui donnent « des résultats surfaciques, en cm2 ou m2 » alors que les « normes sont volumiques, en M3 ou nanoM », a affirmé Mme Lepage.

L’expert doit rendre un prérapport vendredi dans lequel il demande des analyses supplémentaires, a-t-elle précisé.

Source : SUDINFO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS