Immigration : Selon Macron "Nous ne sommes ni humains ni efficaces" -

Immigration : Selon Macron « Nous ne sommes ni humains ni efficaces »

Dans une interview exclusive accordée à Europe 1, le chef de l’État revient sur le sujet de l’immigration, qui ne doit selon lui pas être une question « tabou ».

Sur le vaste sujet de l’immigration en France, Emmanuel Macron a récemment choisi de hausser le ton. Lors d’une rencontre avec sa majorité, le 16 septembre dernier, le chef de l’État avait invité les parlementaires à regarder la question migratoire « en face », tout en appelant le gouvernement à la fermeté sur le détournement du droit d’asile, pour éviter d’être « un parti bourgeois » ignorant l’opinion des classes populaires séduites par l’extrême droite.  

Dans une interview sur Europe 1, accordée depuis le sommet des Nations Unies à New York, le président de la République est revenu sur le sujet, assumant « parler calmement d’immigration », avant un débat à l’Assemblée nationale lundi prochain.  

©JULIEN DE ROSA/EPA/MAXPPP – epa07848110 French President Emmanuel Macron waves after a meeting with Luxembourg Prime Minister Bettel at the Elysee Palace in Paris, France, 17 September 2019. EPA-EFE/JULIEN DE ROSA

« Être humain et efficace »

Face à l’émotion suscitée par ces débats, Emmanuel Macron a assuré qu’il comptait aborder le sujet dans « un cadre extrêmement apaisé », arguant que « ça serait une erreur de dire que la question migratoire est une question taboue ». « Il ne faut pas faire croire aux gens qu’on serait aujourd’hui débordés par ce phénomène-là, ou que la France est un pays qui n’a jamais été un pays constitué pour partie par l’immigration, c’est faux », avance-t-il.  

Pour lui, il est important « d’être humain et efficace et sortir de certaines postures dans lesquelles nous nous sommes enfermés ». « Aujourd’hui, à défaut d’être dans le’en même temps’, nous sommes bien souvent dans le ‘ni-ni’ : nous ne sommes ni humains, ni efficaces, pour se donner bonne conscience ou faire les faux durs », déplore le chef de l’État. 

« On ne doit pas être un pays trop attractif »

Pour sortir des « débats simplistes » sur le sujet, Emmanuel Macron propose plusieurs changements dans la politique migratoire. Selon lui, « pour pouvoir accueillir tout le monde dignement, on ne doit pas être un pays trop attractif ». « On doit le plus rapidement possible donner l’asile à ceux qui ont besoin de notre protection avec la volonté « d’intégrer beaucoup plus efficacement ceux qui ont droit à l’asile, avec des cours de français et une politique de l’emploi plus forte », défend-il.  

Le président n’est pas moins ferme pour autant : « Il faut analyser s’il n’y a pas des excès qui existent, et je crois qu’ils existent dans certaines catégories ». « Ensuite, on doit reconduire beaucoup plus efficacement les personnes qui n’ont pas vocation à rester le territoire parce qu’elles y sont entrées illégalement et qu’elles ont parfois demandé l’asile et qu’elles n’y avaient pas droit. » Emmanuel Macron rappelle enfin que « nous allons de plus en plus vivre avec les migrations ». Et d’en tirer la conclusion: « face à cela, nous devons nous organiser parce que la France ne peut pas accueillir tout le monde si elle veut accueillir bien ». 

Source : L’EXPRESS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS