"Il est interdit de le dire en Europe, mais la migration est une invasion organisée" selon Viktor Orban -

« Il est interdit de le dire en Europe, mais la migration est une invasion organisée » selon Viktor Orban

Le Premier ministre hongrois Viktor Orbán – le seul chef d’État en Europe qui ait été prêt à prendre des mesures concrètes pour mettre fin à l’invasion actuelle de migrants en Europe – a évoqué jeudi la pression migratoire croissante à la frontière sud de la Hongrie.

Après une inspection de routine de la clôture de la frontière hongroise avec son homologue slovaque, Peter Pellegrini, Viktor Orbán a déclaré que les autorités hongroises ont commencé à se préparer à une augmentation prévue du nombre de caravanes de migrants organisées qui tentent d’entrer illégalement dans le pays à mesure que le temps s’améliore, rapporte Remix News.

Lors d’une conférence de presse improvisée, le Premier ministre Orbán a saisi l’occasion pour exprimer sa gratitude pour le soutien de la Slovaquie, en déclarant « C’est un travail difficile que nous aurions du mal à faire sans aide et sans nos alliés.

Pm hongrois « il est interdit de le dire en Europe, mais la migration est une invasion organisée ».

M. Orbán a également profité de l’occasion pour reprocher à la presse internationale menteuse de diffuser une image grossièrement déformée de la crise migratoire actuelle, qui ne correspond tout simplement pas à la réalité objective, en faisant valoir que 95 % des migrants nouvellement arrivés sont des hommes d’âge militaire.

Közösen védjük Európát 🇭🇺🇸🇰 💪 // Defending Europe together 🇭🇺🇸🇰 💪

Közösen védjük Európát 🇭🇺🇸🇰 💪 // Defending Europe together 🇭🇺🇸🇰 💪

Publiée par Orbán Viktor sur Jeudi 13 février 2020

« Il est interdit de le dire en Europe, mais il s’agit d’une invasion organisée », a déclaré M. Orbán.

Jusqu’à présent cette année, plus de 5 000 migrants ont tenté d’entrer illégalement en Hongrie, et beaucoup d’entre eux se sont présentés dans de grandes caravanes organisées.

Le Premier ministre hongrois a fait valoir que les migrants sont soutenus par des organisations qui prétendent être des ONG « humanitaires » mais qui fonctionnent comme des groupes de passeurs. Ces organisations disposent de ressources financières importantes et de capacités logistiques remarquables, a ajouté M. Orbán.

Orbán a également mentionné que les services secrets hongrois surveillaient de près la situation, et d’après les informations qu’ils ont obtenues, il est clair que l’immigration clandestine est aidée par « des organisations de trafic d’êtres humains qui se font appeler ONG ».

Au début du mois, la police des frontières hongroise a réussi à repousser un groupe de 71 envahisseurs migrants qui ont pris d’assaut une section vulnérable de la clôture de la frontière hongro-serbe.

La semaine dernière, Voice of Europe a rapporté que la police serbe a ramené par bus 500 à 700 migrants illégaux d’Afrique et du Moyen-Orient vers des centres d’asile en Serbie après qu’ils se soient amassés à la frontière hongroise.

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found

Source : HUMANSAREFREE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS