Guyane: Castaner veut accélérer le traitement des demandeurs d'asile palestiniens et syriens -

Guyane: Castaner veut accélérer le traitement des demandeurs d’asile palestiniens et syriens

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a affirmé mercredi avoir mis en place des « missions spécifiques » pour « accélérer » le traitement des demandes issues d’une « filière » de Syriens, Palestiniens et Yéménites qui cherchent à obtenir l’asile en Guyane.

Ils sont environ 70 à se retrouver à la rue à Cayenne, où aucun centre d’accueil pour demandeurs d’asile n’existe, selon le sénateur LREM Antoine Karam, qui a interpellé le ministre de l’Intérieur lors des séances de questions au gouvernement.

Des missions spécifiques 

« Il y a un phénomène nouveau que nous connaissons depuis deux, trois mois, qui établit une filière qui a priori passe par le Liban puis par le Brésil et amène une population à qui nous devons un examen attentif et bien souvent une protection », a expliqué Christophe Castaner, soulignant que les autorités locales n’avaient pas les « effectifs » pour gérer les dossiers sensibles de ces ressortissants « de Syrie, du Yémen et de Palestine ».

Le ministre a donc demandé à l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides), qui attribue le statut de réfugié en France, « de mettre en place des missions spécifiques (…) qui nous permettront d’accélérer l’examen dans ces dossiers ».

« Le premier guichet du pays, loin devant l’Ile-de-France »

Confrontée depuis 2015 à une augmentation de la demande d’asile, notamment en provenance d’Haïti, la Guyane est devenue, par son nombre de demandeurs d’asiles rapporté à sa population, « le premier guichet du pays, loin devant l’Ile-de-France », a de son côté rappelé le sénateur Karam.

Dans ce contexte, a repris Christophe Castaner, 1,4 million d’euros ont été « notifiés » début 2020 pour créer « 222 places d’hébergement d’urgence pour les demandeurs d’asile ».

Le nouveau préfet de Guyane Marc Del Grande a multiplié ces derniers mois les destructions de bidonvilles où s’entasse surtout une population migrante.

Source : FRANCETVINFO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *