Grosse bourde lors de la conférence de presse de Jean Castex: «Ce sont des amateurs», «cette fois-ci, ils sont paumés» (vidéo) -

Grosse bourde lors de la conférence de presse de Jean Castex: «Ce sont des amateurs», «cette fois-ci, ils sont paumés» (vidéo)

Une petite erreur lors de la présentation du premier ministre français Jean Castex n’est pas passée inaperçue auprès des internautes. Sur la comparaison des doses de vaccins injectées par pays, le drapeau français était présenté… à l’envers.

Oups, grosse bourde lors de la conférence de presse de Jean Castex: «Ce sont des amateurs», «cette fois-ci, ils sont paumés» (vidéo)

Capture vidéo France 2

Ce jeudi 25 février, le premier ministre français Jean Castex tenait son point presse hebdomadaire sur l’épidémie de coronavirus en France. L’occasion pour le gouvernement de présenter une petite comparaison des doses de vaccins injectées par rapport à la population entre différents pays. Nos voisins se targuaient ainsi d’un taux de vaccination, pour la première dose, de 4,8 %, devant l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne.

Sauf que voila, une erreur s’était glissée dans le graphique. Et pas des moindres. Le gouvernement a, en effet, inversé les couleurs du drapeau français. Et ce, à deux reprises. De quoi faire bondir les téléspectateurs.

De nombreux internautes ont relevé la bourde sur Twitter. « Même notre drapeau, il en est tout retourné », « Les gars, ils ne connaissent même pas le drapeau français, vous voulez qu’on aille où ? », « Ptdr, le drapeau français à l’envers », se sont amusé certains sur le réseau social.

https://twitter.com/Sivolc/status/1364987164208091141?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1364987164208091141%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.sudinfo.be%2Fid368998%2Farticle%2F2021-02-26%2Foups-grosse-bourde-lors-de-la-conference-de-presse-de-jean-castex-ce-sont-des

D’autres, en revanche, trouvaient la bourde beaucoup moins drôle. « Ils sont paumés. Même le drapeau français, sur les photographies projetées ce soir, n’était pas bleu-blanc-rouge mais rouge-blanc-bleu », s’est insurgé l’animateur de radio Pascal Praud. « Je n’invente rien. Et le drapeau italien aussi est inversé ! (…) Ce sont des amateurs, on a affaire à des amateurs ».

Lire la suite sur Sudinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *