Gilets Jaunes : Un observateur de la Ligue des Droits de l’Homme blessé par un « projectile de la police ».

La Préfecture a pour sa part indiqué que « rien ne démontre, en l’état des informations dont [elle dispose], le lien entre la blessure et l’action des forces de l’ordre ».

macron-panics-bank-run-yellow-vest-protests-678x381

Selon un communiqué de l’Observatoire des pratiques policières (OPP), un de ses membres, qui fait également partie de la Ligue des Droits de l’Hommes (LDH) a « a été blessé au front par un projectile tiré par les policiers ». Les faits se sont produits lors de l’Acte XII du mouvement des Gilets Jaunes à Toulouse.

Un usage « disproportionné et aveugle des armes de guerre »

Pour l’OPP, les forces de l’ordre font une utilisation « disproportionnée et aveugle des armes de guerre ». Il précise que l’observateur était aisément identifiable « avec sa chasuble jaune et bleu », rapporte Le Parisien. Un avocat, membre de la LDH, a indiqué qu’un plainte sera déposée. Une demande d’accès aux enregistrements de la vidéosurveillance de la ville sera également formulée, selon Me Brel.

L’origine de la blessure à confirmer

Pour la Préfecture de Haute-Garonne, « rien ne démontre, en l’état des informations dont nous disposons, le lien entre la blessure [de l’observateur] et l’action des forces de l’ordre ». Un communiqué de presse de la Préfecture précise que « 8 blessés légers dont 4 membres des forces de l’ordre » ont été recensés.

Source : ACTU17

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS