Gilets jaunes : surmené, Jérôme Rodrigues va prendre du recul -

Gilets jaunes : surmené, Jérôme Rodrigues va prendre du recul

Blessé à l’œil et fatigué d’être la cible de nombreuses critiques, la figure du mouvement a décidé de rejoindre une maison de repos, rapporte LCI.

C’est à la suite des conseils d’un médecin que Jérôme Rodrigues, figure des Gilets jaunes, a pris la décision de prendre du recul avec le mouvement. Dans un entretien accordé à LCI, il a indiqué qu’il allait séjourner durant quelque temps dans une maison de repos. Il dénonce une « répression policière qui s’exerce sur

Tout notre dossier Gilets jaunes : https://www.nosignalfound.fr/?s=gilets+jaunes

personne », et un « phénomène d’insultes et de caricatures » qu’il dit subir au quotidien, y compris sur les réseaux sociaux. Plus inquiétant, sa famille et lui auraient également reçu des menaces de mort. « Cinq molosses » dans la rue l’auraient également intimidé.

Pris dans son engagement en faveur du mouvement, il reconnaît aujourd’hui être complètement bouleversé par toutes ces attaques. « Je ne suis qu’un simple citoyen, un simple plombier, je ne suis pas entraîné à ça », a-t-il encore déclaré à la chaîne d’information en continu. En revanche, il ne pense pas à quitter définitivement le mouvement des Gilets jaunes. Il espère d’ailleurs être d’attaque pour aller défiler dans la rue lors de la reprise des manifestations le 21 septembre prochain. Mais avant, il envisage de porter plainte pour cyberharcèlement.

Jérôme Rodrigues aurait perdu l’usage de son œil droit

Pour rappel, Jérôme Rodrigues avait été grièvement blessé à l’œil lors d’une manifestation à Paris. Selon les documents médicaux de l’homme de 40 ans que RTL avait pu consulter en mars dernier, il ne retrouvera pas l’usage de son œil droit. « Les présentes observations ainsi que l’évolution dans le service et en consultation externe depuis trois semaines orientent vers une perte totale de la fonction de l’œil droit, sans amélioration attendue. »

Source : LEPOINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *