Gabriel Attal : quand Marlène Schiappa lui prédisait son avenir grâce au tarot -

Gabriel Attal : quand Marlène Schiappa lui prédisait son avenir grâce au tarot

Dans un portrait que Le Point consacre à Gabriel Attal, on apprend que Marlène Schiappa a tenté de lui prédire son avenir politique grâce aux cartes l’été dernier.

Remaniement ministériel suite à l’arrivée de Jean Castex en temps que premier ministre. Elisabeth Moreno remplace Marlène Schiappa au ministère de l’égalité femmes-hommes.

Jusqu’où ira Gabriel Attal ? Devenu le meilleur élève de la Macronie depuis qu’il a été nommé porte-parole du gouvernement, un poste pourtant réputé maudit, le jeune homme devrait voir Emmanuel Macron lui confier un rôle important dans sa probable campagne pour sa réélection. Un avenir radieux qui n’empêche pas le Marcheur de se montrer impatient : en juillet dernier, alors qu’il espère bénéficier d’une dernière promotion avant la présidentielle, il se tourne ainsi vers son amie et collègue Marlène Schiappa pour avoir quelques réponses grâce à ses talents de… cartomancienne.

Gabriel Attal se retrouve alors devant un jeu de tarot et quatre figurines étalées face à lui. « Celle de droite, c’est ta réponse« , lui indique Marlène Schiappa en désignant l’Étoile, « figure bienfaisante, signe de bonne fortune« , comme le raconte Le Point : « Au centre, deux femmes censées représenter les influences extérieures veillant sur sa destinée, dont la carte de l’Impératrice, annonciatrice de projets prometteurs. » C’est là que le jeune ambitieux a cette remarque : « En gros, il faut que je devienne une femme pour avoir une promo !« , s’esclaffe-t-il, avant d’être repris par son amie : « Non, tu as une femme de pouvoir plus âgée qui est positive pour toi. Ce n’est pas Brigitte, qui sort avec la carte de la Papesse chez moi. À mon sens c’est une ministre, ancienne ministre ou future ministre, qui soit va te coopter, soit avec qui tu vas bosser, soit dont tu vas prendre la place« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *