Fusillade dans un tram à Utrecht: la frontière avec la Belgique surveillée -

Fusillade dans un tram à Utrecht: la frontière avec la Belgique surveillée

Fusillade dans un tram à Utrecht: la frontière avec la Belgique surveillée (vidéo)

Reuters

Comme le rapporte Het Laatste Nieuws, la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas est actuellement sous haute surveillance. La police néerlandaise surveille avec grande attention les passages frontaliers et organise de nombreux contrôles, comme a pu le constater un journaliste de nos confrères qui se rendait sur place.

Des contrôles supplémentaires sont également en place dans d’autres villes néerlandaises, telles que Rotterdam.

Un homme recherché

La police néerlandaise est à la recherche d’un certain Gökmen Tanis, 37 ans, un homme né en Turquie, dont elle a diffusé une photo. Elle conseille de ne pas l’approcher.

Selon la chaîne NOS, la police lance un assaut dans la Beneluxlaan à Utrecht.

On sait peu de choses sur le passé de Tanis. Selon le quotidien Algemeen Dagblad, le suspect a comparu le 4 mars devant un tribunal à Utrecht dans le cadre d’une affaire de viol.

Rappel des faits

Trois personnes ont été tuées lundi et neuf blessées, dont trois grièvement, dans des fusillades à Utrecht, aux Pays-Bas, a annoncé le maire de cette ville, ajoutant que les autorités les envisageaient comme une «attaque terroriste».

Un homme armé a ouvert le feu lundi dans un tramway à Utrecht, dans le centre des Pays-Bas, tuant au moins trois personnes et en blessant plusieurs autres avant de prendre la fuite, un acte « potentiellement terroriste », selon la police.

« Des fusillades ont eu lieu ce matin à Utrecht à plusieurs endroits », a indiqué le directeur du NCTV Pieter-Jaap Aalbersberg lors d’une conférence de presse à La Haye, précisant qu’une « importante opération de police (était) en cours pour trouver le tireur ».

Des blessés graves

Parmi les blessés, certains sont gravement atteints, selon la police qui n’a pu donner le nombre de blessés. La ville d’Utrecht conseille à chacun de rester confiné à l’intérieur, d’autres incidents n’étant pas à exclure.

Le trafic des trams et des bus de la ville est pour le moment interrompu.

Plusieurs hélicoptères de secours et de police sont également sur place.

La police très présente aux bretelles d’autoroutes autour d’Utrecht

Les bretelles d’autoroutes autour d’Utrecht en direction du sud des Pays-Bas font l’objet d’une surveillance accrue de la part de la police. Elle est présente en nombre aux entrées et sorties d’autoroute de l’A2 en direction de Bois-le-Duc et de l’A27 vers Breda. La sécurité a été par ailleurs renforcée dans les bâtiments clés et les aéroports des Pays-Bas, dont celui d’Amsterdam-Schiphol.

« Nous sommes présents avec de nombreux véhicules à divers endroits le long des autoroutes. C’est une procédure normale dans ce cas de figure », a expliqué un porte-parole de la police de la zone West-Brabant.

Toutes les mosquées d’Utrecht ont, par ailleurs, été fermées par mesure de sécurité.

Source : SUDINFO.BE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS