"Fin du pacifisme, la guerre est déclarée": les "gilets jaunes" préparent activement "l'Acte 19" -

« Fin du pacifisme, la guerre est déclarée »: les « gilets jaunes » préparent activement « l’Acte 19 »

Retour sur les ronds-points, nouvelles mobilisations samedi prochain… Les « gilets jaunes » préparent un retour en force après les mesures annoncées par le gouvernement.

"Fin du pacifisme, la guerre est déclarée": les "gilets jaunes" donnent le ton pour l'acte 19

La manifestation de samedi dernier a-t-elle donné un nouvel élan à la mobilisation des « gilets jaunes »? Après les rassemblements qui ont donné lieu à des scènes de violence notamment à Paris où les commerces des Champs-Elysées ont été la cible des casseurs, le gouvernement a pris des mesures pour interdire d’accès certains lieux dans des villes aux manifestants.

Des accès ont d’ores et déjà été interdis pour l’acte 19 samedi prochain. Les Champs-Elysées seront non-accessible tout comme la place Pey-Berland à Bordeaux et la place du Capitole à Toulouse. Des mesures qui sont loin d’être appréciées par les « gilets jaunes ».

Certains ont prévu de nouveaux blocages en Normandie, dans les Ardennes. Les « gilets jaunes » reconstruisent leurs QG, comme le confirme Chabane, l’un des porte-parole des gilets jaunes dans les Ardennes. « On a décidé de repartir sur les ronds-points, de se remettre dans la rue 24h sur 24, 7 jours sur 7 jours », explique-t-il.

Vers une confrontation

Des gilets jaunes « reboostés », disent-ils car poussés à bout par les annonces du Premier ministre lundi. Karine sera présente samedi à Paris, malgré l’interdiction de manifester sur les Champs-Elysées « J’avais l’espoir d’une petite annonce, mais non toujours pas, c’est encore de la répression. Ça m’a mis la rage, j’en ai marre qu’on ne soit pas écouté », affirme-t-elle.

Même colère, pour David, Gilet Jaune d’Angoulême, compte rejoindre Bordeaux pour l’acte 19.

« On va vraiment sur une confrontation sans précédent. Le problème, c’est qu’on nous pousse à ça. Quand vous êtes dans le désespoir vous n’avez plus rien à perdre », indique-t-il.

Sur Facebook, l’intitulé de l’appel national à manifester montre la tendance: « Acte 19: fin du pacifisme. La guerre est déclarée ». Des rassemblements sont aussi prévus à Montpellier et Saint-Etienne.

Une menace prise au sérieux par le gouvernement: mercredi, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a indiqué que la mission antiterroriste militaire Sentinelle sera mobilisée de manière « renforcée » samedi dans le cadre des manifestations des « gilets jaunes » afin de protéger des bâtiments officiels et autres « points fixes ».

Cette initiative annoncée par le président Emmanuel Macron en Conseil des ministres permettra aux forces de l’ordre de se « concentrer sur les mouvements, sur le maintien et le rétablissement de l’ordre », a justifié M. Griveaux.

Source : RMC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS