« Faire la grève du sexe c’est aussi se priver soi-même » Marlène Schiappa réagit à …

Alors que l’actrice Alyssa Milano a décidé de renoncer à sa vie sexuelle pour militer en faveur du droit à l’avortement, Marlène Schiappa a évoqué son avis sur la question. Et elle n’est pas vraiment d’accord.

Résultat de recherche d'images pour "SCHIAPPA"

« Tant que nous les femmes, nous n’aurons pas le droit de disposer de nos corps, nous ne pouvons pas prendre le risque de tomber enceinte. Alors, comme moi, abstenez-vous de toute relation sexuelle jusqu’à ce que nous retrouvions notre autonomie. » Voici ce qu’a affirmé Alyssa Milano sur Twitter, il y a quelques jours. Femme engagée, l’actrice a décidé de mener cette action contre une loi très restrictive complique énormément l’accès à l’avortement en Géorgie.

Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que tout le monde n’est pas d’accord avec elle. Plusieurs personnes ont dénoncé sa volonté d’utiliser le sexe comme un moyen de « marchandage », et Marlène Schiappa a elle aussi son avis sur la question.

La secrétaire d’Etat en charge de l’égalité femmes-hommes a indiqué sur son compte Instagram ne pas être d’accord avec la comédienne américaine. « Menacer de grève du sexe en réaction aux régressions du droit à l’IVG, c’est comme nous punir nous-même une deuxième fois. » Elle a d’ailleurs précisé sa pensée : « Il est temps de considérer que les femmes aussi ont droit à une sexualité libre et épanouie et de cesser d’envisager la sexualité des femmes comme quelque chose qui aurait pour but d’être agréable pour… Les hommes. »

Source : PROGRAMMETVNET

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Facebook
Facebook