Epstein a répertorié 301 associés britanniques dont Mick Jagger et Tony Blair dans son « petit livre noir » du pervers trouvé par le FBI.

JEFFREY Epstein a répertorié 301 associés britanniques dans un « petit livre noir » de figures de la société découvert par le FBI, il a été révélé hier soir.

Parmi les contacts se trouvaient des célébrités telles que Mick Jagger, Tony Blair et Richard Branson – ainsi que des seigneurs et des dames.

Jeffrey Epstein, qui est mort en prison samedi dernier alors qu’il était accusé de trafic sexuel, avait 301 Britanniques parmi ses contacts, selon un dossier du FBI.

 Jeffrey Epstein, who died in jail on Saturday while facing sex trafficking charges, had 301 Brits among his contacts, an FBI dossier said

Il y avait plus de 1 000 numéros et des douzaines d’adresses électroniques entre les Britanniques nommés dans le livre appartenant au pote pervers du Prince Andrew, rapporte le Mirror.

Le grand chef du Nouveau Parti travailliste, Lord Peter Mandelson, qui possède 10 numéros, dont un marqué « ligne directe », un pour « maison » et un autre pour « maison de campagne », figure également sur la liste.

Le prince André a 16 numéros à son nom – dont un mobile et des lignes pour les palais de Balmoral et de Sandringham, où il avait visité le roi.

L’ex d’Andrew, Sarah Ferguson, est également nommée dans le carnet d’adresses – avec 18 numéros de téléphone pour elle.

 Prince Andrew with then-teenager Virginia Giuffre, formerly known as Roberts, at the home of Ghislaine Maxwell

Il n’est pas suggéré que les personnes nommées dans le livre ont commis des actes répréhensibles – ou même rencontré Epstein en personne.
RAID ILE

La révélation dans le dossier de 2000 pages du FBI sur Epstein est survenue hier alors que des agents ont fait une descente dans l’île vierge américaine privée du milliardaire pervers, surnommée  » île pédophile « .

Un grand nombre d’agents ont été vus en train de débarquer d’un bateau rapide à la jetée de l’île lundi matin et de se promener sur des voiturettes de golf.

D’autres fonctionnaires avec le lettrage « FBI » sur l’affichage ont été vus plus tard donnant sur la mer du haut de la maison de luxe éloignée d’Epstein au large de la côte de la rue Thomas.
TEMPS AU ROYAUME-UNI

Les autorités américaines se sont également engagées à poursuivre l’enquête sur les liens d’Epstein avec le Royaume-Uni dans le cadre de leur enquête sur le trafic sexuel d’enfants – dans la crainte qu’il ait pu commettre une infraction à l’étranger.

Ils se tournent maintenant vers ses associés pour suivre les agents pathogènes qui l’ont aidé à exploiter sexuellement de jeunes filles.

Un document décrirait les  » choses accablantes  » que le cercle restreint d’Epstein a commises en maltraitant plus d’une centaine de filles du monde entier, selon le Mirror.

Une source l’a dit au journal : « Le document implique tout le monde dans l’affaire Epstein.

Résultat de recherche d'images pour "epstein"

« Il y a des choses accablantes, y compris sur un certain nombre d’Anglais. »
SUICIDE SHOCK

Epstein, 66 ans, se serait pendu dans une prison de New York samedi dernier alors qu’il était accusé de trafic sexuel d’enfants.

Il a été retrouvé mort quelques jours après avoir été mis à l’écart de la surveillance du suicide – à la demande, semble-t-il, de ses propres avocats.

Le ministère de la Justice et le FBI ont tous deux ouvert une enquête sur la mort du détraqué sexuel.

Son suicide présumé n’aurait pas été capté par la télévision en circuit fermé et il est apparu que les gardes ne l’ont pas surveillé pendant plusieurs heures.

La mort d’Epstein – qui a déclenché d’intenses spéculations – est survenue quelques heures après qu’un tribunal de Manhattan a publié un dossier de 1 200 pages détaillant des allégations d’abus atroces contre lui.

Ils ont été descellés dans un conflit juridique entre la socialiste britannique Ghislaine Maxwell – l’ex-amante d’Epstein – et Virginia Giuffre, autrefois connue sous le nom de Roberts.

Calendrier des allégations contre Jeffrey Epstein

Les allégations contre lui remontent aux années 2000.2005 –

Les parents d’une jeune fille de 14 ans ont dit à la police de Floride qu’Epstein avait agressé leur fille dans sa maison de Palm Beach. Une fouille de la propriété par la police a permis de trouver des photos de filles dans toute la maison.

2006 – Il est accusé de multiples chefs d’accusation d’actes sexuels illégaux avec un mineur.

2007 – Les avocats d’Epstein ont conclu une entente de plaidoyer pour Epstein, qui était le 54.

Il a accepté de plaider coupable à deux accusations de prostitution devant le tribunal d’État,

En échange, lui et ses complices ont reçu l’immunité contre des accusations fédérales de trafic sexuel qui auraient pu l’envoyer en prison à vie.

2008 – comparaît en cour pour plaider coupable à deux chefs d’accusation moins graves et a été condamné à 18 mois d’emprisonnement et libéré au début de 2009

Juillet 2019 – Arrestation d’accusations de trafic sexuel d’enfants et de complot en vue de commettre un trafic sexuel.

Les procureurs l’ont accusé, dans une mise en accusation par un grand jury, d’avoir payé des dizaines de jeunes filles d’à peine 14 ans pour se livrer à des actes sexuels avec lui dans ses propriétés de New York et de Floride entre 2002 et 2005.

A plaidé non coupable et pourrait risquer jusqu’à 45 ans de prison s’il est reconnu coupable.

Plus d’une douzaine de femmes ont maintenant présenté d’autres allégations de violence sexuelle.

Août 2019 – Des centaines de pages de documents judiciaires ont été descellées, alléguant de nouveaux détails sur les plaintes pour abus sexuel contre Epstein et plusieurs associés.

10 août 2019 – Le magnat tordu meurt après s’être apparemment pendu dans sa prison.

Mme Giuffre a allégué qu’elle avait été procurée par « madame » Maxwell, 57 ans, la fille du magnat Robert Maxwell, en tant qu' »esclave sexuelle » adolescente pour Epstein.

Mme Maxwell, qui s’est cachée, a nié toutes les allégations.

Dans des procès précédents, elle a allégué qu’elle avait eu des relations sexuelles avec le prince Andrew, 59 ans, lorsqu’elle a été transportée par avion à Londres à l’âge de 17 ans par Epstein – ce que le roi nie avec véhémence.

Les journaux judiciaires américains ont également allégué que le duc d’York avait touché la poitrine d’une femme alors qu’elle s’asseyait sur ses genoux et jouait avec une marionnette de lui, Spitting Image.

Johanna Sjoberg a allégué qu’il lui avait touché le sein en 2001 au domicile d’Epstein à New York, selon des documents judiciaires.

Résultat de recherche d'images pour "epstein"

Buckingham Palace a vigoureusement nié ces allégations.

Un porte-parole du palais a dit : « Toute allégation d’inconvenance envers des mineurs mineurs est totalement fausse.

« Il est catégoriquement nié que le duc d’York ait eu une forme quelconque de contact ou de relation sexuelle avec Virginia Roberts.

« Toute affirmation contraire est fausse et sans fondement. »

Les députés demandent une enquête sur la relation entre le duc d’York et Epstein.

Le député travailliste Jess Phillips a dit hier soir : « Je pense que, bien sûr, l’affaire doit faire l’objet d’une enquête approfondie. »

Le procureur général américain William Barr a déclaré hier qu’il y avait de « graves irrégularités » à la prison où Epstein est mort.

Il a insisté sur le fait que la mort d’Epstein ne mettrait pas fin aux enquêtes, ajoutant : « Les co-conspirateurs ne doivent pas avoir la vie facile. »

 Tony Blair was among those listed as contacts in Epstein's address book, it was reported last night
 Contact numbers for Mick Jagger were also kept by Jeffrey Epstein, it was claimed
Contact numbers for Mick Jagger were also kept by Jeffrey Epstein, it was claimedCredit: Getty Images – Getty
 Richard Branson is listed as a contact of Jeffrey Epstein, it was reported
Richard Branson is listed as a contact of Jeffrey Epstein, it was reportedCredit: Getty Images – Getty
 Virginia Giuffre, formerly known as Roberts, claims she was 'loaned out' to Prince Andrew when she was Epsteins sex slave
Virginia Giuffre, formerly known as Roberts, claims she was ‘loaned out’ to Prince Andrew when she was Epsteins sex slave
 US Attorney General William Barr said any of Epstein's co-conspirators should not feel like they're in the clear following the sex beasts death
US Attorney General William Barr said any of Epstein’s co-conspirators should not feel like they’re in the clear following the sex beasts death

Traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found // Tous droits réservés

Source : THESUN

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Facebook
Facebook