Emmanuel Macron promet aux enseignants français de démarrer au-dessus de 2.000 euros nets

Le président français Emmanuel Macron a promis jeudi que la revalorisation des salaires des enseignants français serait «poursuivie» afin qu’aucun d’entre eux ne débute sa carrière «à moins de 2.000 euros nets» par mois.

Emmanuel Macron promet aux enseignants français de démarrer au-dessus de 2.000 euros nets

Belga

Devant des responsables d’enseignement réunis à l’université de la Sorbonne à Paris pour leur rentrée, M. Macron a évoqué une poursuite de la revalorisation générale de la rémunération commencée il y a deux ans, afin «qu’aucun professeur ne débute sa carrière à moins de 2.000 euros nets» par mois.

Cela « permettra environ 10% d’augmentation de la rémunération par rapport au statu quo», a ajouté le président français.

Il propose aussi aux enseignants de s’engager sur une base volontaire dans des missions supplémentaires telles que le suivi individualisé des élèves, contre rémunération.

Cette année, plus de 4.000 postes n’ont pas été pourvus aux concours enseignants en France, selon les chiffres du ministère français de l’Education nationale.

Dans les collèges et les lycées, plusieurs matières sont loin d’avoir fait le plein aux concours, comme l’allemand, les lettres classiques, la physique-chimie ou les mathématiques.

Ces difficultés de recrutement, liées à une crise d’attractivité du métier, qui font craindre une rentrée scolaire sous tension en France.

Le phénomène n’est toutefois pas propre à la France: «l’ensemble des pays européens (est) confronté à des difficultés croissantes de recrutement laissant présager une réelle crise d’attractivité européenne», selon un rapport parlementaire français publié en juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *