Elle tue ses trois enfants en les étouffant: l’aîné, âgé de trois ans, a tenté de sauver la vie de sa petite sœur en frappant sa mère -

Elle tue ses trois enfants en les étouffant: l’aîné, âgé de trois ans, a tenté de sauver la vie de sa petite sœur en frappant sa mère

La mère de famille a fini par avouer qu’elle avait tué ses enfants.

Rachel tue ses trois enfants en les étouffant: l’aîné, âgé de trois ans, a tenté de sauver la vie de sa petite sœur en frappant sa mère
Facebook

Rachel Henry, une mère de famille âgée de 22 ans, a commis le pire en tuant ses trois enfants chez elle, en Arizona.

3 small kids lost their lives today and now Phoenix Police investigators are trying to determine how they died. A 911…

Publiée par City of Phoenix Police Department sur Lundi 20 janvier 2020

Ce lundi 20 janvier, la police a fait une macabre découverte en se rendant au domicile de Rachel : les corps sans vie de ses trois enfants, une fille de sept mois, une fille de deux ans et un garçon de trois ans. La mère de famille aurait, selon les documents judiciaires, étouffé les trois enfants un par un avant de les aligner sur le canapé.

Rachel a avoué à la police qu’elle avait commencé par étouffer sa fille de deux ans, qui se débattait en lui jetant des coups de pied. C’est alors que le plus âgé, son fils de seulement trois ans, a crié « non » à sa mère pour qu’elle cesse cet acte ignoble. Le petit garçon aurait même frappé Rachel, mais en vain. La mère a continué à étouffer l’enfant, jusqu’à ce qu’il ne respire plus. Elle a ensuite posé son corps dans la chambre du fond.

Ensuite, Rachel a poursuivi son acte barbare en prenant son fils de trois ans dans la chambre, pour l’étouffer à son tour. Il essayait lui aussi de se débattre en pinçant sa mère.

La meurtrière a terminé par sa petite fille de sept mois. Elle lui a donné un biberon pour l’endormir et lui a chanté une chanson pour ensuite l’étouffer dans son sommeil.

Dépendance à la drogue

Une fois les trois crimes commis, Rachel a aligné les trois corps de ses enfants sur le canapé du salon, comme s’ils faisaient une sieste.

Malgré les tentatives de la police de ranimer les enfants à son arrivée, ils ont été déclarés morts par les ambulanciers. La police essaie de comprendre ce qui a poussé Rachel à commettre un tel acte. Selon la police, les trois enfants de Rachel lui avaient été enlevés auparavant car elle avait des problèmes d’addiction à la drogue. La mère de famille n’était pas sous l’influence de la drogue au moment du triple meurtre. Elle comparaîtra devant le tribunal le 28 janvier et est détenue sous caution de trois millions de dollars.

Source : SUDINFO.BE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS