Elle sème la panique en toussant volontairement sur une hôtesse de l’air: la passagère a été violemment maîtrisée (vidéo)

Cette passagère de Thai Airways était visiblement très remontée du retard que son avion avait pris et a intentionnellement toussé sur une hôtesse de l’air. Vidéo

Elle sème la panique en toussant volontairement sur une hôtesse de l’air: la passagère a été violemment maîtrisée (vidéo)

Capture Nieuwsblad

En ces temps d’épidémie de coronavirus, il ne fait pas bon de tousser en public. Cette passagère d’un vol Thai Airways à destination de Shanghai en a fait les frais.

En atterrissant à destination, les passagers de l’avion, qui démarrait de Bangkok, ont dû être maintenus plus de sept heures dans l’appareil, le temps de faire subir à tout le monde des examens médicaux pour le coronavirus. Une attente difficile à supporter pour une passagère chinoise. À bout de nerfs, elle n’a rien trouvé de mieux… que de tousser volontairement sur une hôtesse de l’air.

Très rapidement la femme a été violemment maîtrisée. Dans une vidéo, prise par un autre passager, on peut apercevoir un membre de l’équipage lui maintenir fermement la tête sous son bras. Alors que d’autres stewards lui crient de « la mettre à terre ».

« Nous ne pouvions pas ouvrir les portes de l’avion sans autorisation et les autorités sanitaires ont voulu procéder à des tests. Thai Airways a donc dû attendre sept heures avant que des représentants officiels arrivent au terminal », a déclaré Prathana Pattanasiri, directrice du département de la Sécurité aérienne de Thaïlande.

Interrogée par nos confrères du New York Post, Thai Airways n’a pas souhaité répondre à la violente répression de la passagère mais a précisé qu’elle était « contrariée d’avoir du attendre aussi longtemps. Une fois qu’elle s’est calmée, nous lui avons expliqué la situation et elle a accepté de s’asseoir et d’attendre d’être examinée ».

Selon Pattanasiri, la compagnie aérienne avait été informée des procédures médicales avant l’atterrissage de l’avion.

Source : SUDINFO.BE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS