Elisa Pilarski, tuée par Curtis le chien de son compagnon: une ancienne compagne de Christophe Ellul brise le silence! -

Elisa Pilarski, tuée par Curtis le chien de son compagnon: une ancienne compagne de Christophe Ellul brise le silence!

Un an après la mort d’Elisa Pilarski, une ex-compagne de Christophe Ellul a livré un témoignage troublant dans l’émission « Sept à Huit », sur TF1.

Elisa Pilarski, tuée par Curtis le chien de son compagnon: une ancienne compagne de Christophe Ellul brise le silence!

Le mystère pesant depuis un an sur la mort d’Elisa Pilarski dans une forêt de l’Aisne près d’une chasse à courre a été levé : selon les expertises menées, la victime, enceinte, a été tuée par le chien de son compagnon, Christophe Ellul, a annoncé le procureur chargé par intérim du dossier.

« À ce stade de l’instruction, les expertises se rejoignent et tendent à démontrer l’implication exclusive du chien Curtis dans les morsures ayant entraîné la mort » de la jeune femme, « sans qu’aucun élément ne permette de mettre en cause les chiens appartenant à la société de vènerie », a affirmé dans un communiqué l’avocat général Eric Boussuge.

Deux sources proches du dossier avaient déjà désigné Curtis comme le seul meurtrier, invoquant les résultats des tests ADN menés sur les chiens potentiellement impliqués.

Une ex de Christophe Ellul témoigne

Une ancienne compagne de Christophe Ellul a livré un témoignage troublant dans l’émission « Sept à Huit », sur TF1. Cette dernière met en cause le comportement de son ex qui, 20 ans avant les faits, entraînait ses chiens « au combat ».

« J’avais pris un petit chat, un bébé. On était chez moi, dans mon salon. Je suis partie un moment aux toilettes, j’ai entendu un grognement du chien. Le chien avait attrapé le chat. Le chat n’était pas encore mort. Il avait la nuque qui… Et donc il m’a dit ’Attends, je vais le finir’. Il est sorti avec le petit chat et quand je lui ai demandé où il était, car je voulais au moins l’enterrer, il m’a dit ’Je l’ai jeté à la poubelle’ », déclare-t-elle.

Cette proche ajoute avoir été apeuré par un chien, alors que Christophe Ellul était sur son lieu de travail : « J’étais seule à la maison avec son chien et je ne sais pas pourquoi son chien a commencé à grogner comme s’il voulait avoir la mainmise sur moi. J’ai senti que ce n’était pas bon. Je suis partie dans ma chambre, le chien m’a suivie tout en étant assez menaçant. Je me suis cachée sous ma couette. Le chien s’est mis sur moi, sur le lit, en me coinçant et en grognant. J’ai fait la morte toute la matinée jusqu’à ce que M. Ellul rentre ».

À noter que les expertises pour déterminer quels chiens étaient impliqués ont un coût conséquent. Le Journal du Dimanche parle d’une somme de 160.000 euros.

Source : SUDINFO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS