Dix infirmiers refusent de traiter des patients Covid-19 sans protections adaptées, l’hôpital les suspend -

Dix infirmiers refusent de traiter des patients Covid-19 sans protections adaptées, l’hôpital les suspend

Dix infirmiers et infirmières d’un hôpital de Santa Monica en Californie ont été suspendus après avoir refusé de soigner des patients atteints de Covid-19 sans avoir reçu de masques protecteurs N95.

Mike Gulick fait partie des dix personnes suspendues. Il raconte à ABC News qu’il a tout fait pour ne pas ramener le coronavirus chez lui. Il s’arrêtait à l’hôtel après le travail pour prendre une douche. Il lavait ses vêtements avec du désinfectant. Mais comme ses collègues du Providence Saint John’s Health Center de Santa Monica, il craignait que ça ne soit pas suffisant. 

Les infirmiers ont demandé des masques N95 qui filtrent 95% de toutes les particules en suspension dans l’air, y compris celles qui sont trop petites pour être bloquées par les masques traditionnels. Mais les administrateurs de l’hôpital ont déclaré qu’ils n’étaient pas nécessaires et ne les ont pas fournis, dit-il. La femme de Mike, infirmière de l’autre côté de la ville de Los Angeles, au Cedars-Sinai Medical Center, avait droit à un masque N95 et à un purificateur d’air tandis qu’elle s’occupait des patients Covid-19.

La semaine passée, une infirmière du service de Mike a été testée positive au coronavirus. Les médecins de leur service, qui ont, eux, droit aux masques N95, lui ont dit qu’elle aurait dû être mieux protégée. Que tout le monde devrait être mieux protégé. Mike et ses collègues ont du coup refusé de rentrer dans les chambres des patients Covid-19 tant qu’ils ne recevaient pas de masques adaptés. L’hôpital les a suspendus. Les dix infirmiers et infirmières sont payés mais ne sont pas autorisés à retourner travailler en attendant une enquête des ressources humaines.

Les travailleurs de la santé aux États-Unis sont nombreux à ne pas être protégés de façon optimale. Beaucoup ont déposé des plaintes officielles. D’autres fabriquent leurs propres masques.

Les directives des Centers for Disease Control and Prevention n’exigent pas le port du masque N95 pour le personnel soignant mais de nombreux hôpitaux optent pour cette protection supplémentaire car l’infection est extrêmement contagieuse. Le CDC a déclaré mercredi qu’au moins 9.200 travailleurs de la santé ont été infectés aux USA.

L’hôpital qui a suspendu ses travailleurs a indiqué qu’il fournirait des masques N95 à ceux qui s’occupent des patients Covid-19. Il s’est cependant défendu de ne pas l’avoir fait plus tôt: “Ce n’est pas un secret: il y a une pénurie nationale.”

Source : 7SUR7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *