Deux démocrates voulant prouver au monde que le terrorisme n'existe pas se font tuer par Daesh au Tadjikistan -

Deux démocrates voulant prouver au monde que le terrorisme n’existe pas se font tuer par Daesh au Tadjikistan

couple-killed-isis-678x381

Deux démocrates progressistes de Washington D.C. ont été brutalement assassinés par des militants de daesh alors qu’ils roulaient à bicyclette et bloguaient à travers le territoire contrôlé par le jihadisme dans le but de prouver à l’Amérique que « le mal n’existe pas ».

Jay Austin et Lauren Geoghegan, tous deux âgés d’une vingtaine d’années, ont quitté leur emploi en 2017 pour faire le tour du monde. Austin, un végétalien, et Geoghegan, un végétarien, ont décidé qu’ils perdaient leur vie en travaillant à Washington.

« J’en ai assez de passer les meilleures heures de ma journée devant un rectangle rougeoyant, de colorier les meilleures années de ma vie en bandes de gris et de beige « , a écrit Austin sur son blog avant qu’il ne démissionne.

« J’ai manqué trop de couchers de soleil pendant que j’avais le dos tourné. Trop d’orages sont passés inaperçus, trop de petites brises inaperçues. »

Tout au long de leur voyage, le couple a partagé des messages de l’Instagram et a écrit ensemble un blog où ils prêchent l’évangile libéral et plaident en faveur de l’ouverture des frontières. Puis, tout s’est soudainement et horriblement terminé au Tadjikistan, un pays où la présence terroriste jihadiste est connue.

Un clip de téléphone portable à grain enregistré par un conducteur montre ce qui s’est passé ensuite – la berline Daewoo du militant ISIS passe devant les cyclistes et fait ensuite un demi-tour brusque. Il double en arrière, et vise directement les cyclistes, leur fonçant droit dedans et accélérant sur leurs corps tombés.

Quatre personnes ont été tuées, simplement parce qu’elles venaient de pays chrétiens : M. Austin, Mme Geoghegan et des cyclistes de Suisse et des Pays-Bas.

merlin_141907701_6bea6829-1cc4-4154-8e1a-a40e2d62b788-jumbo.jpg

Deux jours plus tard, ISIS a publié une vidéo montrant les mêmes hommes assis devant le drapeau noir d’ISIS. Ils ont regardé la caméra et ont juré de tuer les « incrédules », selon le New York Times.

Tout au long du voyage malheureux, le couple libéral a blogué sur la gentillesse des étrangers et a cherché à prouver à leurs partisans que les êtres humains, partout dans le monde, sont intrinsèquement bons. Selon Austin, le mal n’existe pas.

« Vous lisez les journaux et vous êtes amené à croire que le monde est un endroit grand et effrayant « , a écrit Austin. « Les gens, selon le récit, ne sont pas dignes de confiance. Les gens sont mauvais. Les gens sont mauvais. »

« Je n’y crois pas », a-t-il poursuivi. « Le mal est un concept imaginaire que nous avons inventé pour faire face à la complexité des valeurs, des croyances et des perspectives différentes des nôtres… Dans l’ensemble, les humains sont gentils. Intéressé parfois, myope parfois, mais gentil. Généreux, merveilleux et gentil. »

Certains conservateurs ont présenté la tragédie comme une mise en garde contre les dangers des voyages dans des endroits peu sûrs, mais aussi contre la folie libérale et la naïveté en général. Dans leur récit, une compréhension trop généreuse de la nature humaine est à l’origine d’une grande partie du mouvement progressiste d’aujourd’hui, y compris les appels à abolir la CIE, à ouvrir nos frontières et à introduire le socialisme.

Certains libéraux, pour leur part, pourraient considérer Austin et son partenaire Geoghegan comme des martyrs dans la lutte pour un monde meilleur, ou simplement comme des malheureux..

Traduit par Dr.Mo7oG

 

Source : https://yournewswire.com/isis-democrats-territory-evil/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS