Des scientifiques chinois utilisent des porcs vivants comme mannequins d’essai de collision

La moitié des animaux sont morts dans les essais, et les autres ont été gravement blessés et probablement traumatisés par l’expérience.

Une étude de cas récente de simulations d’essais de collision en Chine a montré que certains chercheurs sont impliqués dans des essais extrêmement inhumains sur des animaux. Les images publiées avec l’étude de cas montrent des porcs vivants utilisés comme mannequins d’essai de collision.

L’étude a mis en évidence le cas d’un test impliquant 15 jeunes porcs, qui ont été attachés à des sièges d’auto et utilisés comme mannequins pour des simulations à grande vitesse. Beaucoup de ces porcs étaient encore très jeunes, n’ayant été en vie que 70 ou 80 jours avant leur utilisation dans les tests. Lors des essais, les animaux ont été attachés dans différentes ceintures de sécurité pour les essais de choc.

La moitié des animaux sont morts dans les essais, et les autres ont été gravement blessés et probablement traumatisés par l’expérience.

Les chercheurs ont dit qu’il était nécessaire d’utiliser les jeunes porcs parce que leur corps est très semblable à celui d’un enfant humain et qu’ils espéraient vraiment voir ce que ces accidents feraient aux organes d’une créature vivante.

Les scientifiques responsables de ces expériences affirment qu’elles sont conformes aux directives américaines et que leur étude a été approuvée par un comité d’éthique. Cependant, il semble qu’ils ne connaissent peut-être pas très bien les lois américaines, car il est illégal d’utiliser des porcs et d’autres animaux dans ce type d’expériences aux États-Unis depuis les années 1990.

Zachary Toliver de PETA a dit que ces expériences étaient insensées et cruelles.

« Malgré l’existence de modèles sophistiqués sans animaux, les expérimentateurs continuent d’attacher des animaux maltraités et effrayés aux sièges d’auto et de les enfoncer dans les murs jusqu’à ce que leur corps soit ensanglanté, meurtri et mutilé. Les porcs vivants sont pulvérisés au cours de ces tests, ce qui leur laisse des os cassés et des blessures internes graves avant d’être tués et disséqués « , dit-il.

« Les cochons ne s’assoient pas naturellement dans les sièges d’auto. Leur anatomie est également très différente de celle des humains, de sorte que les données obtenues à partir de ces horribles expériences sur des animaux ne sont pas applicables aux victimes humaines d’accidents de voiture. Les constructeurs automobiles ont compris il y a des années que ce genre d’expériences ne valent rien et ne nous disent rien d’une expérience humaine dans un accident de voiture « , a-t-il ajouté.

Plus tôt ce mois-ci, la théorie de la vérité a fait état des images troublantes qui ont récemment fait l’objet d’une fuite d’un laboratoire pharmaceutique allemand, montrant des singes et d’autres animaux torturés et maltraités. L’établissement fait maintenant l’objet d’une enquête criminelle pour des accusations de cruauté envers les animaux.

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found / Tous droits réservés

Source : THEMINDUNLEASHED

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Facebook
Facebook