Des pyromanes arrêtés pour avoir allumé des feux de brousse en Australie, alors que les médias parlent de changement climatique -

Des pyromanes arrêtés pour avoir allumé des feux de brousse en Australie, alors que les médias parlent de changement climatique

Les autorités australiennes ont arrêté des centaines de personnes pour avoir délibérément allumé les feux de brousse qui ont dévasté le pays, mais les médias internationaux et les célébrités continuent de se servir de cette tragédie pour faire avancer l’agenda du  » changement climatique  » en Europe et aux États-Unis.

Les incendies ont causé au moins 18 morts, détruit des milliers de maisons, des millions d’hectares de terre et tué des centaines de millions d’animaux, dont beaucoup sont proches de l’extinction.

Rapport du sommet : Un total de 183 personnes ont été arrêtées par la police dans le Queensland, la Nouvelle-Galles du Sud, le Victoria, l’Australie du Sud et la Tasmanie pour avoir allumé des feux de brousse au cours des derniers mois, chiffres obtenus par l’agence de presse AAP.

En Nouvelle-Galles du Sud, 24 personnes ont été arrêtées pour incendie criminel, risquant des peines de prison allant jusqu’à 25 ans.

Dans le Queensland, la police a conclu que 103 des feux avaient été allumés délibérément, 98 personnes, dont 67 mineurs, ayant été identifiées comme les coupables.

 » Le lien entre les pyromanes et les incendies meurtriers qui dévastent l’Australie chaque été est bien connu et bien documenté, le taux d’incendies allumés délibérément augmentant rapidement pendant la période des vacances scolaires « , rapporte Simon Kent, de Breitbart.

Environ 85 % des feux de brousse sont causés par l’homme, soit délibérément soit accidentellement, selon le Dr Paul Read, codirecteur du National Centre for Research in Bushfire and Arson.

 » Environ 85 pour cent sont liés à l’activité humaine, 13 pour cent à des incendies criminels confirmés et 37 pour cent à des incendies criminels présumés « , a-t-il déclaré. « Les autres sont généralement dus à des allumages de feu imprudents ou même à des enfants jouant avec le feu. »

Read a également souligné le lien entre les vacances scolaires et les enfants qui allument des feux, en commentant :  » Les vacances scolaires sont un moment privilégié pour les pyromanes, mais surtout l’été « . Les enfants ont le temps de sortir et de s’éclairer, et les adultes les plus dangereux choisissent les jours chauds. »

 » La police travaille maintenant sur la prémisse que l’incendie criminel est responsable d’une grande partie de la dévastation causée par cette saison de feux de brousse « , rapporte le 7 News Sydney.

Les nouvelles politiques environnementales qui limitent les  » brûlages dirigés « , où les propriétaires fonciers brûlent de manière contrôlée la couverture végétale inflammable pendant les mois les plus frais afin qu’elle ne contribue pas aux feux de brousse, ont également exacerbé le problème.

Le fait que les feux de brousse aient été allumés délibérément et n’aient rien à voir avec les changements climatiques causés par l’homme n’a pas empêché que ce soit le récit dominant.

La semaine dernière, Bernie Sanders a blâmé ceux qui  » retardaient l’action sur les changements climatiques  » pour  » le ciel rouge sang et l’air irrespirable en Australie à cause des feux de forêt qui font rage « .

Les célébrités de la vertu ont également fait pression sur le sujet pour faire avancer leur dogme, y compris aux Golden Globes hier soir quand Cate Blanchett, née en Australie, a affirmé : « Quand un pays fait face à une catastrophe climatique, nous faisons tous face à une catastrophe climatique. »

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found // Tous droits réservés

Source : NEWSPUNCH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *