Des pédophiles au Parlement : Un nouveau documentaire met en lumière le rôle de nombreux députés britanniques en tant qu’agresseurs d’enfants et la famille royale britannique est mêlée à cette affaire.

« Ils utilisent toutes les formes de persuasion pour empêcher les gens de s’exprimer, pour faire taire les gens. Menaces, intimidation, chantage, privation financière.

Et tous les types de harcèlement tels que la surveillance intensive, les écoutes téléphoniques, tout cela. Ils tirent les ficelles et ils ont des fonds illimités parce que ces fonds sont fournis par le contribuable, Andrea Davison, ancien agent de renseignement (source)

Alors que la presse mondiale se concentre sur l’implication présumée du prince Andrew dans le réseau de trafic d’enfants de Jeffrey Epstein, cela peut, en fait, être bien pâle en comparaison avec d’autres activités criminelles impliquant des enfants menées par l’establishment britannique.

Sonia Poulton, journaliste, commentatrice sociale et cinéaste britannique, enquête depuis des années sur le sombre réseau de pédophilie qui relie Margaret Thatcher,’Sir’ Edward Heath, David Cameron, Theresa May et Jeremey Corbyn à la dissimulation (et pour certains, à la facilitation réelle) des crimes sexuels contre des enfants. On pense que ce camouflage a pu durer au moins 30 ans.

Son documentaire’Paedophiles in Parliament’ est une exposition choquante qui lie de nombreux députés à la maltraitance des enfants. Sonia expose comment la famille royale britannique est également liée à cela.

Leon Brittan’A assisté à des soirées pédophiles dans un bordel notoire.

D’éminents membres de la Royal Royal étaient des amis bien connus du pédophile Jimmy Saville, aujourd’hui décédé et notoirement dépravé.

Curieusement, on dit qu’il avait accès au palais quand il le voulait. Avec le MI5 et Scotland Yard qui avaient la tâche de  » vérifier  » tout le monde autour des Royals, ils auraient su que Jimmy Saville, à tout le moins, avait une très mauvaise réputation et n’était pas vraiment du matériel  » royal « .

Pourtant, il a eu une relation très étroite avec le prince Charles, pendant des décennies. (Le prince Charles a souvent décrit Jimmy Savile comme l’un de ses meilleurs amis. Il voulait que Savile soit le parrain du Prince Harry).

Il est maintenant allégué qu’il y a eu au moins 450 cas d’abus de la part de Jimmy Saville et que 8 forces de police britanniques étaient au courant et n’ont rien fait à ce sujet.

La nouvelle de ses actes malades et cruels n’a été largement diffusée qu’après sa mort. Il y a aussi une histoire similaire en ce qui concerne’Sir’ Edward Heath, un ex-premier ministre du Royaume-Uni, qui est aussi maintenant connu pour avoir été un pédophile présumé.

Selon Anna Brees, ex-reporter de la BBC, 40 personnes se sont présentées pour rapporter qu’Edward Heath les avait agressées sexuellement.

L’une des victimes, Michael Tarraga, du Royaume-Uni, qui n’a tragiquement plus que quelques mois à vivre en raison d’une BPCO grave, affirme qu’il a été  » acheté et vendu  » à des fins sexuelles et qu’il a été victime de la traite de plusieurs familles d’accueil différentes où il a grandi. Il a récemment publié le livre’Meat Rack Boy’ qui décrit ce qui lui est arrivé. Les recettes de son livre servent à aider d’autres personnes qui ont été victimes d’abus horribles comme lui. Vous pouvez écouter un podcast avec lui où il explique le fonctionnement de ces réseaux ici :

Trevor Victor Norman Fortescue, CBE, aussi connu sous le nom de Tim Fortescue, était un politicien britannique. Il a été député conservateur de Liverpool Garston de 1966 à 1974.

Fortescue a été nommé par Edward Heath comme whip adjoint sous la direction de Francis Pym, a servi comme whip principal, Lord Commissioner of the Treasury de 1971 jusqu’à sa démission en septembre 1973. Selon lui, comme indiqué dans le documentaire ci-dessus :

« Car toute personne sensée, qui avait des ennuis, venait voir les whips pour leur dire la vérité, et leur dire maintenant, je suis dans le pétrin, pouvez-vous m’aider ? Il peut s’agir d’une dette, d’un scandale impliquant de petits garçons, ou de tout autre scandale dans lequel un membre semblait susceptible d’être impliqué, ils venaient nous demander si nous pouvions aider et si nous pouvions, nous le faisions. Et nous ferions tout ce que nous pouvons parce que nous accumulerions des points brownie…. et si je veux dire, cela semble une très, très mauvaise raison, mais c’est une des raisons parce que si nous pouvions sortir un gars des ennuis, il ferait ce que nous demandons pour toujours ».

Lord Mountbatten, qui était un oncle du prince Philip et très proche du prince Charles, aurait été assassiné en 1979 par l’IRA. Toutefois, récemment découvert les dossiers du FBI, qui font référence à une entrevue de 1944 avec Elizabeth de la Poer Beresford, Baroness Decies, une amie de la famille royale. Le rapport indiquait :

« Elle déclare que dans ces cercles, Lord Louis Mountbatten et sa femme sont considérés comme des personnes aux mœurs extrêmement basses. Elle a déclaré que Lord Louis Mountbatten était connu pour être homosexuel avec une perversion pour les jeunes garçons. »

Lord Mountbatten était aussi un bon ami de Jimmy Saville.

Comme c’est  » commode  » que cela ne sorte qu’après la mort de ces gens, pourrait-on dire.

On dit que Jimmy n’a pas seulement été un vil agresseur lui-même, mais aussi un pourvoyeur d’enfants à maltraiter pour les autres. Qui étaient ces gens à qui il a aidé à amener des enfants innocents ?

Ce genre de chose circule dans le monde depuis des décennies. Par exemple, un membre de la famille royale aurait fait partie d’un réseau présumé de pédophiles qui faisait l’objet d’une enquête policière à la fin des années 1980, a déclaré un ancien policier. L’ancien policier de la police métropolitaine a déclaré qu’un sergent détective lui avait dit que l’enquête sur le réseau, qui aurait également inclus un député, avait été interrompue pour des raisons de sécurité nationale.

« J’étais dans une voiture avec deux autres officiers de la brigade des mœurs… Le sergent détective a dit qu’il venait de faire fermer une importante enquête sur la maltraitance d’enfants par le CPS concernant un membre de la famille royale et un député, a-t-il dit au Sunday Mirror. Il n’a pas mentionné de noms, mais il a dit que le CPS avait dit que ce n’était pas dans l’intérêt public parce que cela  » pouvait déstabiliser la sécurité nationale « .

Peter McKelvie, ancien responsable de la protection de l’enfance au Royaume-Uni, a attiré l’attention lorsqu’il a affirmé que des politiciens de haut rang, des militaires et même des personnes liées à la famille royale figuraient parmi les auteurs présumés de violences. Alors qu’il travaillait à Hereford et à Worcester, il a aidé à faire condamner le célèbre pédophile Peter Righton, qui était autrefois l’une des autorités les plus respectées du pays en matière de services de garde.

Article traduit par Drmo7og pour No Signal Found

Source: Collective-evolution.com (excerpt) / Reference: YouTube.com

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Facebook
Facebook