Des motards de l’association Lag Spirit présents devant un collège en soutien à un garçon harcelé à Tours

Une quinzaine de motards de l’association Lag Spirit sont venus devant le collège Montaigne à Tours ce vendredi après-midi, pour soutenir un jeune garçon harcelé dans son précédent établissement. Ces derniers sont tous issus des forces de l’ordre.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout et plein air

Ils sont policiers, gendarmes, douaniers, et sont venus soutenir Valentin, 12 ans pour dire stop au harcèlement. Le jeune garçon était harcelé dans son ancien établissement qu’il a quitté il y a quelques semaines.

A la fin des cours, les motards de l’association Lag Spirit ont récupéré Valentin pour le ramener chez lui à moto. Une initiative qui a fait très plaisir au jeune garçon. « Il a rencontré pas mal de soucis dans son ancien établissement (…) On vient le soutenir, lui montrer qu’on est là, qu’il n’est pas tout seul », a expliqué Oly, le président de l’association à France Bleu.

Ils aident aussi les familles pour les dépôts de plaintes si nécessaire

« Pour avoir pris plusieurs plaintes, qui n’aboutissent pas tout le temps, que l’on voit la détresse de ces enfants, on a envie de les accompagner et de les aider », a poursuivi Oly. Les membres de Lag Spirit aident aussi les familles pour les procédures de dépôt de plainte ou encore pour la rédaction de lettre pour le rectorat.

https://www.facebook.com/2059555080946909/photos/pcb.2401983446704069/2401983396704074/?type=3&__tn__=HH-R&eid=ARDAvHQYOT2k9UZahGaBlcFPUfuGAakkM3N69fN8c7xV9CyRR9aTJsTuMx_ky0BNtnSYhIpEb10Kw1zh&__xts__%5B0%5D=68.ARB0ehZiFd-MuWuwsHN14u9U34gl08Sdt-QYWNVRZLew9pfMMQtl_HuVJl3Dbuw-frSiHXDWq0MNOK2o8AUEROtKDkOKFd2QPVEwa1CiCHRcvx4N-u7aXARW3vr2SNIvghAlOKa4h3jiTnk-_Mr40xK6ptr9tWqkFiWG1zZ8kkkU4sjVwGAyInwjUYvpJ-nYuBlqqIFpOdcqkL9NtmCog9-5VIFDS8fQlk4xT-sXKoXVVUWsZoFWh6xRBZXbzBtyHKBauexUKSjw4_2IkkFGs3GLkcEHcOJ7GM15Fn4E4NkdGMmefpnOB0AgzQInfy-Ewh7MueHvFvc0OkOBjblE3SeWTgCN

« Je me sens encore plus en sécurité » raconte Valentin

Valentin se sent désormais plus en confiance. « Je me sens encore plus en sécurité, on est sûr que les autres ne viendront plus m’embêter », a-t-il dit. « C’est histoire de marquer le coup, pour que les harcelés se disent qu’ils ne sont pas seuls, et que cela calme les harceleurs » a ajouté sa mère.

Les motards de Lag Spirit avaient déjà rendu visite à deux autres adolescents. Il ne s’agit pas de faire peur mais d’accompagner les jeunes victimes ont rappelé les motards. Une belle initiative.

Source : ACTU17

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Facebook
Facebook