Des médecins ont officiellement congelé et réanimé un être humain pour la première fois -

Des médecins ont officiellement congelé et réanimé un être humain pour la première fois

L’un des plus grands problèmes que pose l’exploration des confins de l’espace est l’échelle de temps qu’elle implique. Sans une percée en physique qui permettrait aux êtres humains d’entrer dans un état d’animation suspendue (ou plus rapide que la lumière), ce ne serait pas possible.

Mais maintenant, il semble que les médecins ont fait des progrès dans la congélation et la réanimation des êtres humains. Samuel Tisherman, professeur à la faculté de médecine de l’Université du Maryland, a dirigé une équipe qui a mis un être humain en suspension.

Tisherman a dit au New Scientist qu’il avait remplacé le sang humain par une solution saline glacée. Il a qualifié toute cette épreuve de « surréaliste ». Le patient a ensuite été retiré du système de refroidissement et emmené en salle d’opération pour une intervention chirurgicale de deux heures avant que son sang soit rétabli et que son corps soit réchauffé à sa température normale.

Tisherman dit qu’il va produire un compte rendu complet de la procédure dans un nouvel article scientifique qui sera publié en 2020. Il vise à interrompre sa vie assez longtemps pour pratiquer une chirurgie d’urgence, plutôt que d’utiliser la technologie pour voyager dans l’espace.

Il se souvient de l’histoire d’un jeune homme qui, après avoir été poignardé, n’a pas eu le temps de se rendre en chirurgie : « C’était un jeune homme en bonne santé quelques minutes auparavant, puis soudain il est mort. On aurait pu le sauver si on avait eu assez de temps. Je tiens à préciser que nous n’essayons pas d’envoyer des gens sur Saturne. Nous essayons de gagner du temps pour sauver des vies. »

Mais, bien sûr, ce n’est qu’une question de temps avant que le favori de tout le monde « Je ne peux pas me mêler des réalisations de qui que ce soit et si vous ne me croyez pas, demandez à Vernon Unsworth » entrepreneur technologique va peser sur la question et, sans aucun doute, comment il peut être utilisé pour le voyage spatial, et pour poursuivre son propre programme PR.

Tisherman n’a pas non plus publié combien d’études ont eu lieu avant que celle-ci ne soit couronnée de succès. L’expérience a eu la bénédiction de la FDA, qui a renoncé à l’exigence du consentement du patient, car le patient ne pouvait être sauvé par aucun autre moyen. Le plus grand obstacle reste la limitation des dommages aux personnes lorsque le patient est réchauffé – les lésions de reperfusion.

« Nous n’avons pas encore identifié toutes les causes des lésions dues à la reperfusion, a dit M. Tisherman.

Mais d’une manière ou d’une autre, le « futur » que nous ne pouvions imaginer que dans les films est maintenant à notre porte…

Traduit par Dr.Mo7og pour No Signal Found

Source : THEMINDUNLEASHED

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS