Des grands-parents en prison pour avoir jeté et tué leur petit-fils de 11 mois dans un poêle à bois alors qu'ils le gardaient -

Des grands-parents en prison pour avoir jeté et tué leur petit-fils de 11 mois dans un poêle à bois alors qu’ils le gardaient

Des grands-parents ont brûlé à mort un bébé de 11 mois dans un poêle parce qu’il pleurait pendant qu’ils le gardaient, a-t-on appris au tribunal.

La mère du petit Maxim Sagalakov, Viktoria, 21 ans, est revenue pour trouver les restes carbonisés du bébé chez eux en Sibérie.

 Maxim Sagalakov with his mother Viktoria Sagalakova

La police a déclaré que ses parents ont incinéré le bébé Maxim après qu’elle soit sortie et les ont laissés s’occuper de lui.

La grand-mère Zhanna Miyagasheva, 43 ans, a été ennuyée par ses pleurs et « a commencé à étouffer le garçon jusqu’à ce qu’il se taise », selon les procureurs.

Son mari Alexander Miyagashev, 48 ans, a alors jeté le garçon sans défense dans le poêle à bois alors qu’il était encore en vie.

Viktoria a pleuré au tribunal, car son père a été emprisonné pendant 15 ans et sa mère pendant neuf ans pour le meurtre horrible de Khakassia, dans l’est de la Russie.

 Alexander Miyagashev threw the helpless baby in a wood-burning stove

Le procureur principal Maxim Rodionov a déclaré que l’analyse médico-légale « a établi de manière fiable que la mort de l’enfant s’est produite précisément à cause des actions d’Alexander Miyagashev, puisqu’il l’a placé dans le four et a brûlé le garçon ».

L’enfant est mort « de brûlures à 100 % sur le corps » et d’une exposition à un empoisonnement au monoxyde de carbone.

Le juge Viktor Galimov a prononcé la sentence contre le couple : « L’expert médico-légal a expliqué qu’avant d’être placé dans le fourneau, l’enfant avait un battement de coeur.

 Drunk granny Zhanna Miyagasheva suffocated the boy to make him stop crying, a court heard
La grand-mère Zhanna Miyagasheva, ivre, a étouffé le garçon pour qu’il arrête de pleurer, a-t-on appris au tribunal

« Il respirait, avec une température corporelle normale.

« C’est-à-dire qu’il y avait des signes de vie. »

 Grandad Alexander then threw him in the stove while he was still alive
Grand-père Alexander l’a ensuite jeté dans le poêle alors qu’il était encore en vie
 Maxim, 11 months, was still alive when he was thrown in the fire and incinerated

Au tribunal, le couple cruel a blâmé l’autre pour ce crime épouvantable, a déclaré Zhanna : « Je dormais profondément. Comment ai-je pu faire cela avec mon petit-fils bien-aimé ?

« On dit que les petits-enfants sont plus doux que les enfants. La dernière fois que je l’ai vu, il était bien vivant. »

Alexander a nié avoir mis le bébé dans le poêle et l’a dit au juge : « Votre Honneur, je n’ai pas tué. Elle a tué.

« J’ai fumé, je me suis endormi, puis je suis allé aux toilettes. Elle m’a dit : « J’ai tué notre petit-fils ».

Mais le tribunal a appris qu’Alexander avait déjà tué des chiots et un chat en les brûlant vifs.

Le voisin Evgeniy Borgoyakov a déclaré à la télévision russe que le grand-père était « devenu fou à cause de l’alcool ».

La parente Natalia Sagatayeva a déclaré que les grands-parents s’occupaient souvent de Maxim.

 Viktoria Sagalakova sobs in court as her parents are jailed for killing her baby
Viktoria Sagalakova sanglote au tribunal alors que ses parents sont emprisonnés pour avoir tué son bébé

Elle a dit : « Je n’arrive pas à y croire. Je suis encore choquée.

« Ils s’occupaient bien du garçon, le nourrissaient. Mes enfants ont joué avec lui. Comment cela a-t-il pu arriver ? »

Viktoria a dit qu’elle ne pouvait pas croire que ses parents avaient tué son enfant.

Les rapports ont dit qu’elle avait l’intention de faire appel de la sentence.

Après la mort de Maxim il y a un an, elle a posté un message émotionnel sur les médias sociaux.

Elle a écrit : « Repose en paix, mon fils bien-aimé. Mon cher petit fils.

« Ma douleur ne s’atténue pas, même pour une minute.

« Je ne peux pas te serrer dans mes bras. Seule ta photo est ici avec ton regard gentil et tendre.

« Je regarde ta photo et tu me souris.

 Maxim's granny and grandad blamed each other for the murder

« Tu me manques tellement, mon fils. S’il te plaît, viens me voir juste une seconde. Viens me voir dans mes rêves.

« Je sais que tu vois tout maintenant parce que tu voles si haut. »

L’année dernière, un père en Ukraine aurait tué sa fille de cinq ans puis l’aurait fait rôtir dans un four pour cacher les preuves.

 They killed Maxim while babysitting at their home in Khakassia, eastern Russia

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found // Tous droits réservés

Source : THESUN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *