Cruauté animale : Un chasseur a fait une maison avec des cadavres de loups et de coyotes

Un chasseur a décoré sa maison avec des centaines de loups morts, et Internet est furieux. Au cours de sa saison 2012 seulement, Will Huppertz de l’Alberta a tué 352 coyotes et 31 loups et les a utilisés pour décorer sa maison. Les premiers rapports indiquaient que ces animaux étaient en voie de disparition, mais c’est très loin de la vérité, car l’Alberta compte une abondance de loups et de coyotes et il est donc légal de capturer et de tuer toute quantité qu’une personne peut gérer.

Canadian Hunter Made A House Of Dead Wolves And Coyotes 1

Pourtant, cela semble être une chose très sauvage et effroyable à faire, pour décorer votre maison avec les cadavres de n’importe quel être vivant. La maison ressemble honnêtement à un film d’horreur, et il est vraiment troublant que quelqu’un veuille vivre comme ça. Ce n’est pas non plus une conception très pratique. Il n’y a aucune chance que cette conception soit hygiénique ou fasse quoi que ce soit pour protéger la maison ou ses occupants des éléments. Au contraire, cette conception était destinée à faire une déclaration, et était peut-être même destinée à déclencher des gens.
Il est important de souligner que rien de ce que cet homme a fait n’était illégal et qu’en fait, ce type de chasse est encouragé par les autorités locales. Cette saison, 1 103 coyotes et 25 loups ont été capturés ou tués cette saison, ce qui représente une augmentation par rapport aux 803 de la saison dernière.

Matt Janz, directeur de l’agriculture et des services de gestion des déchets, a déclaré au Bonnyville Nouvelle qu’ils font de leur mieux pour maintenir la population.

« À l’époque, notre conseil municipal estimait qu’il ne connaissait pas vraiment le nombre de coyotes et, par mesure de sécurité, il ne voulait pas que les chiffres soient erronés « , a dit Janz.

« Évidemment, il y avait beaucoup de coyotes parce que nous en avions plus de 1 100 (amenés) « , a-t-il ajouté.

M. Janz affirme que ce programme existe depuis plus de 14 ans, à la suite des plaintes des agriculteurs au sujet de leur bétail.

« Les problèmes que certains de nos résidents ont avec eux sont la prédation, qui est l’abattage du bétail, a-t-il dit.

Les coyotes sont considérés comme des ravageurs en vertu de l’Alberta Agriculture and Forestry Pest Act, qui les laisse ouverts à tout type d’extermination, y compris les poisons, mais Janz affirme que les autorités locales ont jusqu’ici évité cette solution.
« Nous avons préféré ne pas utiliser de poisons. Nous estimions que cette façon de faire cible davantage les bons animaux et les animaux à problèmes « , dit-il.

Il y a très peu d’exigences pour obtenir un permis de chasse à ces animaux, et il suffit d’obtenir une permission écrite pour chasser sur des terres privées.

Ceux qui participent doivent être titulaires d’un permis de piégeage et présenter une preuve de permission de chasser sur des terres privées.

« Il était disponible pour tous ceux qui vivent dans le quartier général de Bonnyville. Vous pouvez être un résident de MD, un résident de la ville de Bonnyville ou de la ville de Cold Lake, a dit M. Janz.

Les chasseurs sont même payés pour tuer les animaux et reçoivent 15 $ pour chaque coyote et 75 $ par loup amené aux autorités.

« Les loups sont beaucoup plus difficiles à contrôler et à gérer, alors nous les incitons un peu plus. Nous essayons de nous assurer que toutes les peaux sont utilisées, utilisées comme fourrure, qu’elles ne vont pas être gaspillées, que les animaux ne sont pas tués sans raison et qu’ils peuvent être utilisés à d’autres fins « , dit Janz.

Janz a également expliqué que les autorités modifieront le programme au fur et à mesure et surveilleront le nombre d’animaux dans la nature. Leur but est d’encourager un écosystème sain en maintenant un équilibre dans les populations animales.

« En fin de compte, nous ne sommes pas là pour tuer tous les animaux. C’est un outil de gestion. Lorsque les chiffres sont élevés, nous voulons nous assurer que les outils sont disponibles à cette fin et si les chiffres tombent en dessous d’un seuil, nous suspendons le programme « , explique M. Janz.

Même si ces animaux sont surpeuplés dans la région, il semble encore un peu barbare de décorer votre maison avec leurs cadavres.

Traduit par Dr.Mo7oG (toute reprise se doit de citer la source)

Source : ANONEWS

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS