Coronavirus : Une vidéo troublante montre un patient convulser dans l’hôpital de Wuhan

Cette vidéo troublante montrerait le moment choquant où une victime de coronavirus est vue « s’adapter » de façon incontrôlable sur un chariot d’hôpital.

Sur cette vidéo de 15 secondes, diffusée sur Twitter, on peut voir une femme tenant la tête d’un patient caché sous une couverture.

D’autres personnes portant des masques de protection peuvent être vues en train de regarder avec horreur la personne qui tremble et se tord violemment de la tête aux pieds.

Le coronavirus peut provoquer des crises et des convulsions chez certains patients fiévreux.

La vidéo a été diffusée alors qu’il a été révélé que des habitants désespérés de la région ont appris qu’ils devaient attendre jusqu’à deux jours pour voir les médecins en crise à Wuhan.

La nouvelle est choquante, car les personnes coincées dans la ville ravagée par les insectes ont raconté d’horribles scènes de fin du monde dans leurs rues désertes.

On rapporte maintenant que des personnes désespérées sont entrées en mode panique après s’être fait dire qu’elles devraient attendre des heures, voire des jours, pour savoir si elles sont infectées.

 More than 1,600 people have been infected with coronavirus in China

Une habitante, Xiaoxi, 36 ans, a déclaré avoir passé la semaine dernière à emmener son mari malade d’hôpital en hôpital dans une tentative désespérée de le faire tester pour le virus.

Elle a déclaré au South China Morning Post que Wuhan se sentait comme un « apocalypse » avant d’ajouter : « Je ne sais pas si nous vivrons tous les deux pour voir la nouvelle année.

 Patients queue up to seek treatment in Wuhan Tongji Hospital Fever Clinic

Auparavant, le président chinois avait mis en garde contre une « situation grave » en révélant de façon inquiétante que le virus tueur « accélérait sa vitesse ».

Xi Jinping a organisé une réunion spéciale du gouvernement pour discuter de la propagation du virus qui a déjà tué 54 personnes et en a infecté plus de 1600 dans le monde.

La Chine compte aujourd’hui 56 millions d’habitants répartis dans 18 villes, qui ont été placées en quarantaine, alors que le pays est désespérément aux prises avec la propagation du virus mortel.

Wuhan, où le coronavirus a été signalé pour la première fois, est devenue une ville fantôme déserte malgré les 11 millions de personnes qui y vivent.

Des centres commerciaux et des écoles ont également été abandonnés après que les autorités aient restreint les déplacements dans l’épicentre du virus.

Les transports publics ont également été suspendus dans dix autres villes, des temples ont été fermés et même la Cité interdite et une partie de la Grande Muraille ont été fermées.

Les autorités de Wuhan ont annoncé hier qu’elles allaient construire un hôpital de 1 000 lits en quelques jours.

Un deuxième hôpital d’urgence va être construit d’ici quelques semaines et abritera 1 300 lits, selon le Quotidien du peuple.

Les autorités chinoises ont déjà mis fin aux célébrations du Nouvel An lunaire pour aujourd’hui afin de prévenir la propagation du virus hautement contagieux.

Les principales attractions touristiques telles que le parc à thème Disneyland de Shanghai, la section Badling de la Grande Muraille de Chine et la Cité interdite de Pékin sont également fermées aujourd’hui.

Les habitants de 14 villes de la province de Hubei, où se trouve l’épicentre de l’épidémie, ont été interdits de voyager, selon le quotidien public Global Times.

Sept millions de personnes à Huanggang ont reçu l’ordre de ne pas partir après que des cas aient été confirmés.

Et au moins un million d’habitants d’Ezhou ne peuvent plus voyager après la fermeture des gares ferroviaires.

Le gouvernement a envoyé 450 membres du personnel médical militaire, y compris ceux qui ont une expérience dans la lutte contre le SRAS ou Ebola, selon le Quotidien du Peuple.

Le personnel médical porte des couches pour adultes parce qu’il n’a pas le temps d’aller aux toilettes entre deux traitements, a-t-on rapporté.

 This footage allegedly shows a dead body underneath a white sheet in hospital in Wuhan

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found // Tous droits réservés

Source : THESUN

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS